Mobile : Steve Ballmer minimise la menace Google

Alexandre Laurent
08 novembre 2007 à 14h52
0
00FA000000651910-photo-google-andro-d.jpg
De passage à Tokyo pour promouvoir les nouveaux services Windows Live, le PDG de Microsoft Steve BALLMER a tenté de minimiser l'importance que l'on accordait à Google, alors même que la firme de Mountain View vient d'annoncer le lancement du projet Android pour se forger une position de choix sur le marché en plein essor du Web mobile. « Google n'est pas devant nous », aurait déclaré Steve Ballmer à la presse en reconnaissant toutefois que cette proposition ne s'appliquait pas au domaine de la recherche en ligne, où Google domine largement ses rivaux américains.

La façon dont la nouvelle suite Windows Live s'articule entre logiciels clients et services en ligne est interprétée par de nombreux analystes comme une réaction à la montée en puissance d'acteurs issus du Web comme Google ou . Cette nouvelle stratégie, baptisée « Software + Services », fait d'ailleurs en ce moment même l'objet de nombreuses sessions au TechEd, la rencontre annuelle des développeurs européens utilisant les technologies Microsoft. « Microsoft ne peut pas adopter une approche totalement nouvelle pour les services sur internet dans la mesure où il doit protéger Windows et Office », explique à ce sujet Toan Trann, analyste chez Morningstar, dont les propos sont rapportés par Reuters.

Dans le domaine du mobile, Steve Ballmer relativise toutefois les annonces formulées au sujet d'Android par Google et ses partenaires, en rappelant que Windows Mobile 6 avait reçu un très bon accueil lors de son lancement, et qu'il valait mieux attendre que les projets de Google aboutissent sur quelque chose de concret avant de commencer à soupeser ses chances sur ce marché. « Pour l'instant, ils ont lancé une annonce presse alors que nous avons plusieurs millions de clients, un bon logiciel, un large parc de machines compatibles », a résumé Ballmer avant de souhaiter la bienvenue à son concurrent.

Pour Nigel Clifford, PDG de la société britannique Symbian, la plateforme Android n'est « qu'une plateforme Linux de plus ». « Il y a déjà 10, 15, 20 ou peut-être 25 plateformes Linux différentes sur le marché. Il apparaît donc que Linux est en train de se fragmenter plus rapidement qu'il ne réunit d'acteurs pour au contraire l'unifier », affirmait-il cette semaine en réaction à l'annonce de Google.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top