Android : Google dévoile sa stratégie mobile !

Alexandre Habian
05 novembre 2007 à 17h39
0
00C8000000613866-photo-google-t-l-phonie-mobile-google-phone-gphone.jpg
L'annonce éventuelle d'un « Google Phone » ou « gPhone » a sans doute été le second plus important buzz organisé ces derniers mois sur la Toile, juste derrière l'iPhone d'Apple. Mais le géant des moteurs de recherche à fait taire ces rumeurs il y a quelques minutes en dévoilant cette fois bel et bien officiellement sa stratégie pour s'implanter dans le monde des mobiles.

Et sa stratégie se nomme « Open Handset Alliance » et consiste effectivement en une suite applicative nommée « Android » permettant à différents terminaux certifiés de pouvoir accueillir les derniers logiciels mobiles de Google. Car Google ne construira pas lui-même les téléphones mobiles certifiés. Contrairement à Apple, le géant des moteurs de recherche va en effet s'allier à différentes marques qui ont dores et déjà signé pour développer leurs propres terminaux. , HTC, LG Electronics, ou Samsung vont d'ailleurs proposer prochainement de nouveaux terminaux Google.

00C8000000651908-photo-openhandsetalliance.jpg
Ces derniers terminaux ne seront en revanche pas disponibles avant le second semestre 2008 et le mobinaute ne pourra pas transformer son mobile existant, même dernier cri, en un mobile certifié Google. Seuls les nouveaux mobiles actuellement en cours de développement seront en effet prévus pour faire tourner la suite logicielle mobile de Google.

Cela fait donc maintenant près de trois ans que les ingénieurs de Google travaillent sur l'élaboration de ce projet en matière de mobilité, notamment depuis le rachat de la société Android basée à la Silicon Valley et acquise en 2005. Android sera d'ailleurs le nom de la plateforme mobile de Google. « Nous sommes en train d'amener l'Internet fixe dans le monde des mobiles d'une manière assez cool », précise non sans entrain Andy Rubin, le co-fondateur de Android devenu le directeur de la plateforme mobile de Google.

D'ailleurs, Google précise que cet Android inclut à la fois un système d'exploitation, une interface utilisateur et des applications, le tout de manière entièrement gratuite. De quoi entrer en l'espace de quelques minutes en concurrence frontale avec les géants du secteur, Microsoft et Windows Mobile, avec Blackberry OS ou Nokia avec à la fois des parts dans le système Symbian et dans l'interface S60. Et ceci d'autant plus que l'une des sociétés citée n'est autre que WinDriver, l'une des sociétés les plus actives en matière de système d'exploitation mobile sous Linux.

C'est au passage ce que confirme Sprint Nextel, le troisième opérateur mobile américain et membre de l'alliance, qui parle d'un système basé sur un code open-source Linux accessible auprès des constructeurs de terminaux et ce sans coût de licence. Et ce sera d'ailleurs sans doute le point fort de la plateforme, sa gratuité, et l'alliance « Open Handset Alliance » qui regroupe pas moins d'une trentaine de membres, dont curieusement aucun n'est français.

Des opérateurs comme T-Mobile, NTT DoCoMo ou Telefónica en passant par des géants de l'Internet comme eBay, Nuance (reconnaissance vocale) ou PacketVideo (client mobile multimédia) ou par des semi-conducteurs comme Broadcom, Intel, Qualcomm ou Technology, tous ont signé avec Google. « Ce partenariat va nous permettre de dévoiler le potentiel des technologies mobiles à des milliards d'utilisateurs de part le monde », a déclaré à ce sujet Eric Schmidt, le PDG de Google.

A noter au passage qu'en lançant Android, Google n'abandonne pas pour autant sa stratégie en matière de logiciels mobiles. « nous reconnaissons que de nombreux utilisateurs de mobiles ne posséderont pas de terminaux compatibles avec notre plateforme mobile. Pour cette raison, Android sera un complément de notre stratégie actuelle mais non un remplaçant. » Le premier kit de développement permettant aux développeurs de la planète de créer ses propres applications basées sur la plateforme Android sera disponible à partir du 12 novembre 2007.
Modifié le 20/09/2018 à 15h53
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top