Facebook et MySpace se lancent dans la publicité comportementale

0
00FA000000654640-photo-facebook-ads.jpg
La publicité comportementale semble être la nouvelle frontière dans l'univers du marketing en ligne. Après les rachats de Bluelithium par , de Tacoda par AOL, de C-Marketing par ou encore le lancement de WunderLoop sur le marché français, c'est au tour de deux poids lourds des réseaux sociaux, FaceBook et MySpace, de se lancer sur le créneau prometteur de la publicité comportementale ou "behavorial marketing" en anglais.

Baptisée Hypertargeting, la plate-forme de MySpace s'appuie sur les informations utilisées dans les profils de ses membres : centres d'intérêts mais également données sociaux-démographiques. Selon Myspace, les performances de ses campagnes seraient tout simplement triplées, offrant un meilleur retour sur investissement pour les annonceurs qui ont participé au test tels que Procter & Gamble, Microsoft, Ford, Toyota, ou encore Universal Pictures.

Même logique pour "FaceBook Ads", une plate-forme permettant aux annonceurs d'afficher des bannières (en CPC ou CPM) sur les profils Facebook affichant des "Social Ads" et de cibler selon des critères démographiques. Facebook introduit également pour les annonceurs un format baptisé "Page", permettant de présenter un produit ou un service, une page ouverte aux interactions avec les 50 millions d'utilisateurs actifs du réseau social.

La publicité comportementale ne se limite toutefois pas qu'aux géants américains puisque, outre l'accord Weborama/C-marketing, le sujet est également au coeur d'un accord entre la plate-forme d'affiliation Effiliation et Criteo, éditeur français d'une technologie de ciblage comportemental. «L'internaute aura accès à une information personnalisée et ciblée qui va l'aider considérablement dans sa décision d'achat, l'affilié va pouvoir augmenter la rentabilité de ses espaces publicitaires en transformant mieux ses clics, et enfin l'annonceur optimisera encore plus ses campagnes d'affiliation et donc son chiffre d'affaire. » promet Christophe Bosquet, Directeur Associé d'Effiliation.

Malgré l'absence d'utilisation des données nominatives, la publicité comportementale continue d'inquiéter les associations de défense de la vie privée. Une question qui explique sans doute l'absence d'un géant comme Google, qui cible ses publicités en fonction du contenu d'une page web mais qui se refuse, du moins pour le moment, à tout ciblage de l'audience, même si il dispose bien évidemment de tous les outils pour le faire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top