Jacques Froissant, Moovement : "Notre V2 répond aux vraies attentes des candidats"

05 octobre 2007 à 17h37
0
Figure de la blogosphère et directeur du cabinet de recrutement Altaïde, jacques-froissant présente la version 2 de moovement, un moteur de rechercher spécialisé dans les offres d'emploi et s'appuyant massivement sur les preceptes du Web 2.0

0118000000611942-photo-jacques-froissant.jpg
Jacques Froissant
JB -Jacques Froissant, bonjour. Vous dévoilez la seconde version de Moovement. Quelles sont les principales nouveautés ?

JF -Moovement c'est : environ 70000 offres d'emploi référencées, une centaine de flux différents repris (avec choix stratégique d'accords signés avec chaque partenaire pour rester dans le cadre légal français et pour obtenir un flux de qualité), un trafic naissant mais qui va être boosté par une campagne de pub online (video virale, buzz orchestré par Culture Buzz, bannières,...) et offline (retombées presse, campagne radio + TV à venir).

Au-delà d'un relookage général les fonctionnalités marquantes sont les suivantes : nuages de tags des requêtes des internautes mis à jour en temps réel et onglet en haut à gauche ouvrant une fenêtre d'info pour la 'home' et géolocalisation de l'entreprise avec Google Maps, informations légales avec Société.com, découverte de vidéos d'entreprise via YouTube, Dailymotion ou encore de photos via Flickr pour les pages de réponse du moteur.

L'internaute peut également connaître les personnes de son réseau qui sont ou ont été dans l'entreprise qui publie une offre via des réseaux sociaux, tels que Viadeo, LinkedIn ou Facebook. Il peut alors obtenir à travers ses contacts encore plus d'informations et/ou postuler de manière moins anonyme en étant « coopté ».

Un point important : la partie infos entreprise sera améliorée rapidement en intégrant directement les résultats sous l'annonce (et non par l'intermédiaire de boutons). Des infos Wikio seront aussi ajoutées sur les entreprises concernées. Nous avons enfin amélioré le fonctionnement de notre moteur de recherche, notamment en matière de sémantique.

JB -DailyMotion, Netvibes, Twitter, Facebook, flickR, Viadeo, LinkedIn .. Cette nouvelle version semble avoir été pensée pour plaire aux gourous du Web 2.0 mais ces fonctionnalités répondent elles à un vrai besoin pour vos utilisateurs ? En quoi le web 2.0 change la fonction des ressources humaines.

JF -Se targuer du web 2.0 c'est effectivement très à la mode, en appliquer l'esprit, à savoir écouter les utilisateurs et partager, c'est mieux ! Notre objectif donc, pour cette nouvelle version, a été d'amener des fonctionnalités qui répondent aux vraies attentes des candidats (localisation d'un poste, plus d'informations sur les sociétés, liens avec les réseaux sociaux ) et non pas de penser pour eux.

En terme de recrutement l'apport du web 2.0 est d'amener d'une part une info de qualité (pour mieux « qualifier » une entreprise, une ambiance, un poste) et de développer les usages de réseaux (par exemple voir une annonce et vérifier que dans son Viadeo, il y a un ami d'ami qui travaille dans la société cible, peut permettre d'envoyer un CV de manière moins anonyme).
Nous allons dans les mois qui viennent proposer de nouvelles versions qui permettront encore plus d'améliorer le ciblage d'annonces d'une part et la facilité d'accès à l'information.

JB -vous annoncez déjà plus de 70 000 annonces sur Moovement. En tant que "moteur de recherche", proposez vous aux entreprises diffusant leurs annonces un modèle de tarification basé sur la performance, au même titre que Google, ou Microsoft ?

JF -Non ! La diffusion et le référencement d'annonces est gratuit et le restera ! Le business modèle est celui d'un moteur de recherche spécialisé (Google Adds, Pub vendues en direct, de 1 à 3 liens sponsorisés en tête de liste. Notre volonté est de faciliter l'accès à l'offre d'emploi pour tous (coté candidat) et de faciliter la diffusion pour les entreprises en gardant pour critères uniquement pertinence et fraicheur. Les entreprises qui voudront de la visibilité l'achèteront en colonne pas dans les résultats (en dehors des1 à 3 liens sponsorisés). Le business modèle pas encore visible sera du type Internet Software pour fournir aux entreprises des outils pour faciliter la gestion du process de recrutement.

JB -Quel regard portez vous sur des sociétés comme JobMeeters, Wanajob, Spontaneo ou encore YouJob ?

JF -Jobmeeters est complémentaire à notre business (leurs annonces sont d'ailleurs référencées dans le moteur) et sera un partenaire privilégié à l'avenir. La cooptation intelligente va tout à fait dans l'esprit de ce que nous faisons.

Ce qui nous distingue des autres moteurs apparus ces derniers temps c'est la qualité de la base d'annonces proposée. Dans ce sens l'accord avec l'APEC, des sites de recrutement de qualité, des grandes entreprises, et des cabinets de recrutement reconnus est une des meilleurs garanties pour les candidats. Ce n'est pas seulement le volume d'offres qui comptent mais aussi leur origine « contrôlée » (poste effectivement ouvert, annonce respectant le droit,...). L'autre point c'est une intégration du web 2.0 utile.

Pour nous le CV video est l'exemple type du 2.0 pour du 2.0. Les recruteurs n'ont pas le temps d'une part, et d'autre part la réalisation est majoritairement catastrophique (voir aussi sur mon blog). Les professionnels ont pendant longtemps déconseillé la photo sur un CV, alors la vidéo... Par contre la vidéo est un vrai plus pour que les entreprises se présentent, car il y a beaucoup d'attentes de la part des candidats. Nous avons chez Moovement fait depuis deux ans de nombreuses expériences d'annonces avec des videos d'entreprises intégrées avec à chaque fois beaucoup de remontées positives de la part des internautes.

Spontaneo est un modèle d'envoi automatique de candidatures spontanées, souvent perçu comme un « spammeur » par les recruteurs plus qu'autre chose. On est à l'antipode de la candidature personnalisée, et je conseille fortement d'utiliser son réseau plutôt que ce type d'outils.

JB -Sur le plan capitalistique, Moovement est-il parvenu à séduire des investisseurs ? Quels sont vos besoins ?

JF -Moovement est financé jusque là par les fondateurs, des entrepreneurs du net reconnus, et par Groupe Reflect qui est aussi notre partenaire technologique. Le CA généré par nos jobblogs contribuent bien sur à ce financement. Nous avons entamé des contacts avec des capitaux risqueurs proches de nous pour une premier tour conséquent début 2008 (plusieurs millions d'euros).

JB -Jacques Froissant, je vous remercie.

0226000000611968-photo-moovement-2-0.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Webraska Navigation Pro : navigation GPS pour Blackberry avec geotracking
Insolite: un appareil qui peut photographier une ville
La PS3 à 399 euros confirmée
Orange Onsite Coverage : vers la fin des zones sans couverture GSM au bureau !
Vers des GeForce 8800 GTS améliorées...
Nouvelle page d'accueil Clubic : Beta lancée
Share Online : Nokia lance un nouveau programme gratuit pour ses smartphones N-Series
Alice se lance aussi dans la VOD par abonnement
Antivirus : GData et Panda en version 2008
HTC compte passer le cap des 15 millions de smartphones écoulés en 2008
Haut de page