Sony annonce l'Alpha 700, son premier reflex expert

le 06 septembre 2007
 0
00FA000000580694-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg
Sony a aujourd'hui mit fin à un suspens qui n'aura que trop duré aux yeux des ex-Minoltistes. Depuis le début 2006, période à laquelle le géant de l'électronique japonais a repris l'activité reflex de Konica Minolta, seul un modèle (le DSLR-A100) avait vu le jour.

Le nouveau Alpha DSLR-A700 vient donc mettre fin au suspens déjà cité et à une situation qui empêchait la montée en gamme. Ce reflex ne joue effectivement pas dans la même catégorie que l'Alpha 100. Il vient plutôt remplacer le Dynax 7D de Konica Minolta en remplissant le créneau expert que ce modèle a laissé vide depuis la fin de sa commercialisation. Sony se retrouve donc avec deux modèles de catégorie débutants et experts à son actif, modèles qui devraient d'ici l'année prochaine - si l'on en croit des maquettes visibles à la PMA - être rejoints par un troisième de type professionnel.

L'Alpha 700 embarque le dernier capteur maison en date, un CMOS de 12 millions de pixels pour lequel Sony a délaissé le traditionnel filtre de Bayer au profit d'une technologie de conversion en colonne (voir cette brève) qui offre un double traitement du bruit analogique et numérique. L'accent sur la gestion du bruit a encore été renforcé grâce à une fonction de réduction qui s'active à la demande ou s'enclenche automatiquement à partir de 1 600 Iso et lors de poses de plus de une seconde.

00FA000000580695-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg
00FA000000580696-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg

00FA000000580697-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg
00FA000000580698-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg

141,7 x 104,8 x 79,7 mm pour 690 grammes sans carte ni batteries


Le boîtier (façade et capot supérieur) est en alliage de magnésium tandis que les boutons de commandes et les logements de cartes bénéficient de joints en silicone destinés à les protéger des intrusions de poussière et d'humidité. Sony a dans le même temps revu l'autofocus et l'obturateur de façon à les rendre plus silencieux. On note également que le constructeur est resté fidèle au système de stabilisation par le capteur hérité de Minolta (mais rebaptisé Super Steady Shot) et destiné à réduire les vibrations infligées par le photographe à l'appareil lors de prises de vue à main levée. Il l'a même amélioré au passage en lui permettant d'assurer aujourd'hui un gain de 2,5 à 4 vitesses. Pour ce qui est de l'écran arrière, Sony a repris la formulation ambiguë utilisée quelques jours avant lui par un Nikon lors de l'annonce des D300 et D3, et qui a conduit - du fait d'une confusion points / pixels -, à croire à une résolution record de 907 000 pixels. La mention VGA 640 x 480 remet les choses à leur place et ramène la résolution de l'écran à un niveau encore très intéressant de 307 000 pixels.

Contrairement à ses principaux concurrents (tant Canon avec le 40D et le 1Ds Mark III que Nikon avec les D300 et D3 ou encore Panasonic avec le L10), Sony n'a pas fait le choix d'intégrer un dispositif de visée par l'écran arrière, le cadrage se faisant donc toujours au moyen du viseur. On note pour finir que l'Alpha 700 dispose de plusieurs types d'enregistrements en 16:9 et d'une sortie HDMI.

Voici ses principales spécifications :
  • Capteur : CMOS de 23,5 x 15,6 mm de 12,2 millions de pixels
  • Focale : conversion 1,5 x
  • Écran : LCD de 3" de 307 000 pixels (640 x 3 (RVB) x 480)
  • Viseur : pentaprisme à 95%, grossissement 0,9 x
  • Sensibilité : de 100 à 3 200 Iso (extension jusqu'à 6 400 Iso)
  • Flash : nombre guide 12, synchro 1/250 seconde
  • Vitesse d'obturation : de 1/8 000 à 30 secondes
  • Support d'enregistrement : double slot pour cartes Memory Stick Duo et Pro Duo / Compact Flash I et II
  • Alimentation : batterie Lithium Ion NP-FM500H
L'Alpha 700 viendra dès la mi-octobre rejoindre ses concurrents tout désignés, les 40D de Canon, 300D de Nikon et K10D de Pentax. Il sera proposé à 1 400 euros boîtier nu ou bien en kit aux tarifs suivants :
  • Avec le 18 - 70 mm f/3,5-5,6 à environ 1 500 euros.
  • Avec le nouveau 16-105 mm f/3,5-5,6 à environ 1 900 euros.

00FA000000580700-photo-reflex-sony-alpha-dslr-a700.jpg

Le nouveau 16-105 mm f/3,5-5,6 proposé en kit
Modifié le 18/09/2018 à 15h10
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
scroll top