Le système Oracle Database 11g peut-il convaincre ?

12 juillet 2007 à 13h23
0
00547434-photo.jpg
Après « 15 millions d'heures de tests et 36.000 personnes/mois de développement », Oracle dévoile la nouvelle mouture de son système de gestion de bases de données : Oracle Database 11g. Lancée mercredi dans sa version finale, Database 11g intègre 400 fonctionnalités, on retiendra : des technologies avancées de compression, partitionnement et récupération de données, y compris en cas de panne système, de cryptage, d'automatisation ou d'autogestion des mises à jour, ainsi que l'amélioration des capacités de stockage (LOB - binary large object) et le support de nombreux standards (SQL/XML, binary XML, JSR, etc.)

Oracle Database 11g est adapté aux environnements transactionnels et décisionnels sophistiqués, et plus particulièrement au grid computing (regroupement de serveurs Unix, Linux, Windows... au service de la puissance de calcul). La base trouvera sa place dans des systèmes complexes regroupant des applications de multiples éditeurs.

« Nos clients doivent faire face à la croissance rapide, sans précédent, de leurs données, à des problématiques d'intégration et d'interopérabilité, et ce tout en maîtrisant leurs coûts informatiques », a souligné Andy Mendelsohn, VP en charge des serveurs et bases de données chez Oracle, dans un communiqué daté du 11 juillet 2007. Avec Oracle Database 11g, l'éditeur américain de systèmes et de progiciels de gestion entend bien répondre à l'évolution des besoins des entreprises en terme de disponibilité, de sécurité et d'administration de bases.

Leader du marché mondial des systèmes de gestion de bases de données relationnelles (RDMS), Oracle disposait d'une part comprise entre 44% (IDC) et 47% (Gartner) en 2006, contre environ 21% pour et 18% pour Microsoft. Pour Oracle, le défi n'est pas tant de maintenir sa domination du secteur, que d'assurer les migrations en nombre vers Oracle Database 11g. Par le passé, plus de la moitié des entreprises clientes d'Oracle aurait opté pour Database 10g, première version du système adaptée au grid computing. La 11g peut-elle mieux faire ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bientôt un 24 pouces abordable chez Samsung
Deux nouvelles platines Blu-ray pour Samsung
Tourisme 2.0 : Tvtrip lève 3,5 millions d'euros
Fibre : Free condamné pour communication mensongère
Noos-Numericable n'est plus, vive Numericable ?
E3 :  TimeShift  arrête le temps en images
Belkin : routeur WiFi 802.11n avec écran intégré
Audience : Google confirme son leadership global
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Le WiFi gratuit parisien agace France Telecom
Haut de page