Google & Yahoo préparent leurs réseaux sociaux ?

Alexandre Laurent
09 juillet 2007 à 16h14
0
MySpace, FaceBook, Skyblog, Bebo, Friendster... les réseaux sociaux constitueraient-ils la manne 2.0 ? Capables de fédérer des centaines de millions d'internautes, ces services captent l'attention des grands du Web depuis l'acquisition remarquée de MySpace par le groupe News Corps, en juillet 2005, pour 580 millions de dollars. Deux ans plus tard, Google et ! se préparent à dynamiser un secteur déjà fort concurrentiel.

Google évoquait en fin de semaine dernière sur l'un de ses blogs un partenariat passé avec l'université Carnegie Mellon, visant à mettre au point un « réseau social unifié », pour l'instant connu sous le nom de Socialstream. La firme de Mountain View dispose pourtant déjà d'un réseau social, Orkut, mais celui-ci n'est performant que sur les marchés brésilien et indien. En outre, son interface ne respecte pas les conventions Google et la réputation du service est ternie par un certain nombre d'incidents passés relatifs à la sécurité des informations personnelles. Google préfère donc repartir sur de nouvelles bases, en capitalisant l'expérience Orkut tout en trouvant le moyen de se démarquer des MySpace, Facebook et consorts.

00544408-photo-socialstream.jpg


D'où le concept de « réseau social unifié » : un réseau conçu non pas comme une enceinte fermée mais comme une porte d'entrée vers le reste du Web, avec par exemple la possibilité de centraliser les accès aux multiples services utilisés par l'internaute. Autrement dit, lui permettre d'envoyer ses photos sur Flickr ou Picasa Web, alimenter son blog et charger des vidéos depuis un seul et même profil - la chose étant facilitée par interfaces de programmation (API) régulièrement proposées par ces différents services - mais également l'autoriser à consulter de la même manière les contenus des autres internautes. « Le but de Socialstream est de présenter les contenus de façon à ce qu'ils soient rattachés à la personne qui les a mises en ligne et non au service qui les diffuse », explique Google.

De son côté, Yahoo préparerait selon différentes sources la mise au point d'un réseau social, pour l'instant connu sous le nom de Mosh, alors que la rumeur prêtait jusqu'ici à Yahoo l'intention de se porter acquéreur du réseau Facebook. Mosh viendrait sans doute remplacer l'interface Yahoo 360 qui, en dépit de qualités certaines, n'a jamais su s'attirer les faveurs des internautes. Aucune information n'a encore filtré au sujet de la façon dont Yahoo compte se différencier de la concurrence, mais l'on peut d'ores et déjà tabler sur une très forte intégration de services emblématiques de la mouvance « web 2.0 » rachetés par Yahoo ces derniers mois tels que MyBlogLog, Flickr, Jumpcut, Del.icio.us...

MySpace, que Rupert Murdoch aurait été prêt à échanger contre 25% de Yahoo!, reste aujourd'hui le leader incontesté des réseaux sociaux avec plus de 107 millions de visiteurs par mois, loin devant Facebook (32 millions) ou Bebo (14 millions).
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top