Lafesse l'emporte sur MySpace

04 juillet 2007 à 16h21
0
00532892-photo.jpg
Plusieurs mois après avoir déposé plainte contre MySpace et d'autres plates-formes web accusées d'avoir exploité ses vidéos sans autorisation, l'humoriste français Jean-Yves Lafesse a remporté une première victoire, indique son avocat sur LCI.fr. Mardi 3 juillet 2007, en référé, devant le tribunal de grande instance de Paris, les plaignants ont obtenu : « l'interdiction de la page MySpace consacrée à Jean-Yves Lafesse, la reconnaissance de la responsabilité de MySpace en tant qu'éditeur, et sa condamnation à hauteur de 61.000 euros à titre provisionnel ».

L'avocat, Alain de la Rochère, a précisé que le retrait des vidéos incriminées est en cours sur Dailymotion, mais pas encore sur YouTube et Google Video. Avant d'ajouter : « Nos plaintes seront étudiées à l'automne puis au mois de janvier prochain ».

Enfin, le juriste justifie les millions d'euros de dommages et intérêts demandés à la hauteur du préjudice subi, « deux millions de vidéos vues en quelques semaines sur Dailymotion », d'une part, des bénéfices engrangés par les plates-formes, d'autre part. Alain de la Rochère conclut : « Jean-Yves Lafesse n'attaque pas ses fans, mais des industriels [...] Google - qui possède YouTube - réalise 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an et 4 milliards d'euros de bénéfices. Sans payer un seul euro aux créateurs qui lui rapportent des fortunes en publicité !»
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les hackers s'attaquent à l'iPhone d'Apple
Panasonic : Blu-ray 4x simple et double couche
La FNAC choisit Youtube pour sa plate-forme FnacLive.com
Présentation du Motorola RIZR Z8, un smartphone sous Symbian UIQ
Free s'apprête à être candidat à la 4ème licence 3G
Dix nouvelles captures pour  World In Conflict
Les développeurs moins attirés par Windows ?
BackUp Avenue rachetée par Risc Group pour 6,5 M€
TomTom travaille sur une représentation réelle de la navigation GPS
Bruxelles inflige 151 M€ d'amende à Telefónica
Haut de page