AMD a besoin d'une solution... et vite !

18 septembre 2018 à 15h10
0
000000F000498378-photo-amd-4x4-k10-barcelona-1.jpg
Le second trimestre fiscal devrait s'achever la semaine prochaine pour les entreprises américaines, et le fondeur AMD risque bien d'en faire les frais avec des résultats que l'on sait déjà mauvais. Les analystes de Wall Street s'attendent en effet à une perte de 84 cents par action alors qu'AMD enregistrait déjà au premier trimestre une perte de 611 millions de dollars soit 1,11 dollar par action. A la recherche d'une solution, AMD devrait lever des fonds, à hauteur de 2,2 milliards de dollars, pour continuer ses activités alors que certains analystes s'inquiètent sérieusement de la santé financière et de l'état de la trésorerie du groupe.

AMD se veut pour sa part rassurant en indiquant que son Barcelona, premier processeur quadri-coeurs natif pour serveur, devrait lui permettre de redresser la barre tout en augmentant à nouveau ses prix et donc ses marges. Malheureusement, Barcelona pourrait ne pas être aussi salvateur que prévu, d'autant qu'AMD semble rencontrer de sérieux problèmes au niveau de la fabrication, ce qui pourrait retarder d'autant la disponibilité du Barcelona au sujet duquel on nous promet un lancement pour cet été, sans plus de détails.

Et pendant qu'AMD tente de rattraper Intel, le géant de Santa-Clara dispose d'une feuille de route plutôt solide pour les 18 mois à venir. Ainsi Intel devrait livrer ses premières puces en 45nm alors même qu'AMD bataille toujours avec ses puces en 65nm. Et selon certaines sources le Barcelona serait, en termes de performances, tout juste au niveau du Clovertown d'Intel, sans être pour autant supérieur. Bref AMD se doit de changer son mode de fonctionnement et Hector Ruiz indiquait en début d'année que la compagnie considérait sérieusement une migration d'un modèle avec usine à un modèle partiellement fabless, où la fabrication des puces serait confiée à des partenaires externes. Certains pensent d'ailleurs qu'en plus des partenariats existants avec et Chartered, AMD annoncera prochainement que TSMC fabriquera une partie de ses Processeurs entrée de gamme. Mais comme l'avait si bien dit Jerry Sanders, l'un des pères d'AMD, seuls les vrais hommes ont des usines (Only real men have fabs). Dès lors on voit mal comment AMD pourrait totalement se séparer de ses usines d'autant que l'avantage en termes de coût sur la production est évident.

Pour l'avenir, la firme de SunnyVale travaille sur des projets assez innovant avec notamment Fusion, qui consiste à réunir CPU et GPU, mais aussi avec sa plate-forme mobile Puma. En attendant que ces projets voient le jour, AMD va devoir rapidement sortir de l'ornière car les 18 mois à venir s'annoncent critiques. Et ce n'est d'ailleurs pas la division graphique d'AMD qui vient embellir le bilan, car après des mois de retard, le lancement du R600 n'a pas été des plus réussi alors que les prochaines Radeon HD 2600 XT ne seraient même pas en mesure de concurrencer le GeForce 8600 GTS de NVIDIA sur le plan des performances (voir Le Radeon HD 2600 XT moins costaud que le 8600 ?)...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Heroes V  : les évolutions du 2nd addon en images
Mac OS X Tiger passe en version 10.4.10
NVIDIA se lance dans les supercalculateurs
Free optimise ses accès ADSL avec DslSafe
BEA lancera ses outils business Web 2.0 en juillet
EMI : la musique sans DRM se vend bien
Mumbo Jumbo annonce  The Office
IBM et Dassault prennent de la hauteur au Bourget
Léger retard pour l'offre FTTH de Free
Y5 World : téléphones WiFi et GSM WiFi en approche
Haut de page