François Bourdoncle, Exalead : "Nous cherchons à être exhaustifs avec la recherche vidéo"

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000443480-photo-fran-ois-bourdoncle.jpg
PDG d'Exalead, François BOURDONCLE évoque le lancement de son nouveau moteur de recherche vidéo. Il évoque les problématiques d'indexation, de référencement et de monétisation de ce nouveau format désormais incontournable sur le web.

JB - François Bourdoncle, bonjour. Quel bilan peut-on tirer des premières semaines de fonctionnement de vos nouveaux services de recherche de visages ou de recherche de vidéos ?

FB - Bonjour. La recherche d'images, réalisée en partenariat avec LTU technologies, a été très bien accueillie et a suscité un buzz très positif dans la blogosphère. Nous avons d'ailleurs noté que lorsque Google a lancé un service similaire la semaine dernière, beaucoup de blogueurs et de journalistes ont rappelé que nous avions été cette fois ci le précurseur de ce type de service.

Paradoxalement, la recherche vidéo a été moins médiatisée mais nous avons eu des retours très positifs des premiers utilisateurs qui comprennent l'intérêt de disposer d'une interface unique ayant harmonisé les méta données pour rechercher un fichier vidéo.

JB - Vous indexez les contenus d'une demi douzaine de plates-formes. Allez vous en indexer de nouvelles, travailler avec les chaînes de télévision voire autoriser le référencement d'un fichier vidéo par n'importe quel internaute ?

FB - Comme nous le faisons avec les pages web, nous cherchons à être exhaustifs avec les fichiers vidéos et nous devrions très prochainement indexer de nouvelles plates-formes ou les sites web de chaînes de télévision. En règle général, ces sites reposent sur des modèles publicitaires et voient les outils de recherche comme des alliés objectifs pour attirer toujours plus d'audience.

A terme, nous proposerons peut-être des API pour simplifier le référencement des plates-formes disposant de très grosses quantité de contenu. Par contre, nous n'avons pas encore commencé à réfléchir à la problématique d'un webmaster souhaitant référencer directement une vidéo qu'il hébergerait sur son propre serveur.

JB - En plus des données textuelles, comptez vous également indexer la piste audio des fichiers vidéo, comme peut le faire un moteur américain comme BlinkX ?

FB - Dans le cadre du projet Quaero, nous travaillons sur ce sujet avec la société Vecsys car il nous permettrait de mieux indexer les fichiers vidéo mais également les podcasts. La technologie marche relativement bien sur des vidéos de sport ou un journal télévisé, où le champs lexical est relativement maitrisé, mais elle est nettement moins convaincante sur une vidéo personnelle avec une bande son dégradée. Pour le moment, nous pensons que le système des mots-clef est clairement le plus efficace.

JB - YouTube est régulièrement critiqué voire attaqué par les ayants-droits ou les chaînes de télévision. Cela pourrait-il avoir un impact sur votre index ?

FB - Les contenus sont de la responsabilité de l'hébergeur et notre moteur n'est pas en mesure d'identifier ce qui peut ou ne peut pas être diffusé. En tout cas, nous pensons effectivement que les plates-formes vidéo de "user generated content" vont devoir résoudre une équation difficile avec d'une part, des auteurs volant monétiser leur contenu et d'autre part, des diffuseurs traditionnels comme les chaînes de télévision qui vont lancer leurs propres plates-formes pour conserver leur audience, y compris sur le web.

JB - Vous avez récemment adopté les liens sponsorisés de . Réfléchissez vous à la déclinaison du modèle pour la recherche vidéo ?

FB - Pour le moment, nous avons décidé de ne pas mettre de liens sponsorisés dans les pages de réponse de la recherche d'images ou dans celles de la recherche de fichiers vidéo et de toutes les manières, nous préférons laisser ces questions à un partenaire comme Yahoo.

JB - Vous avez mentionné le projet Quaero, lancé il y a déjà deux ans par Jacques Chirac. Le nouveau président Nicolas Sarkozy soutient-il également ce projet ?

FB - A ses débuts, Quaero était sans doute un projet politique mais il est désormais devenu avant tout un projet industriel. Avec les différents partenaires, nous avons soumis notre dossier à la commission européenne et nous attendons son feu vert, d'ici la fin de l'année, pour toucher les financement prévus par l'agence pour l'innovation industrielle et entamer nos premiers travaux de recherche.

JB - François Bourdoncle, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Poignée d'images pour  Commander - Europe At War
Le papier électronique s’invite dans les musées
Western Digital : le My Book passe à 1,5 To
TF1 prend une participation dans Embauche.com
Big Brother : Google obtient la palme du pire
  Overlord  : la démo PC est disponible
XEPS103 : adaptateur CPL et secteur pour routeur
UneRencontre.com sponsorise le nouveau loft de TF1
La démo PC de  Pirates Des Caraïbes  est en ligne
Piraterie avec  Curse Of The Skeletons' Island
Haut de page