Feu vert des actionnaires d'EuroNext à la fusion avec le NYSE

Par
Le 19 décembre 2006
 0
015e000000426634-photo-wall-street.jpg
Wall Street à New York
La première bourse transtlantique commence à prendre forme. Réunis cette après midi en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de la bourse européenne EuroNext ont massivement voté (98.2%) en faveur de l'offre du New York Stock Exchange.

Malgré les critiques de quelques hommes politiques favorables à une solution européenne, la raison financière semble l'emporter même si la création d'une bourse transatlantique doit encore obtenir le feu vert des actionnaires du NYSE, attendu mercredi.

Réunissant les bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et prochainement New-York, le nouvel ensemble devrait peser plus de 22 milliards de dollars mais surtout réunir des millions de sociétés dont la valeur globale dépasse déjà les 21.000 milliards d'euros selon une estimation du quotidien LesEchos.

Face à ce mastodonte, la consolidation des bourses est déjà en cours. Le 19 cherche à racheter le Stock Exchange. Seule la Deutsche Börse, depuis l'échec de sa fusion avec EuroNext, semble à la recherche d'une nouvelle stratégie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top