France Telecom n'achètera pas de nouvelle SSII

Par
Le 18 décembre 2006
 0
00426041-photo-didier-lombard.jpg
Didier Lombard
La convergence entre informatique et télécom a ses limites. Malgré les rachats successifs des sociétés de services informatiques Diwan (juillet 2005), Neocles (Octobre) ou plus récemment de Silicomp (début décembre), le groupe 1 devrait mettre un terme à sa politique d'acquisitions.

"Nous avons achevé notre programme d'acquisitions. [...] Des sociétés comme 65 ou Atos sont des sociétés de services informatiques généraux [...] nous ne voulons pas aller jusque là. Nous voulons nous limiter aux services limités aux télécoms" explique Didier Lombard, PDG du groupe, dans un entretien au journal économique LesEchos.

Depuis quelques mois, France Telecom menait une politique d'acquisition afin de doter sa filiale Orange Business Services de nouvelles compétences en matière de développement informatique.

"L'acquisition de Groupe Silicomp s'inscrit dans la stratégie de France Télécom de fournir des solutions et services de communication convergents dédiés aux entreprises et de développer sa position sur ce marché. Cette acquisition complète l'offre d'Orange Business Services dans les domaines des services d'intégration des réseaux d'entreprise et des applications critiques communicantes" expliquait il y a quelques jours Barbara Dalibard, Directeur Exécutif, Orange Business Services.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top