L'AFDEL cherche des investisseurs pour les éditeurs de logiciels

0
Une semaine après avoir publié une étude alarmiste sur le secteur français du logiciel, l'Afdel a souhaité mobiliser le secteur du capital risque.

Investisseurs invisibles pour capitalisme immatériel ? Une semaine après avoir publié une étude alarmiste sur le secteur français du logiciel, rappelant que seuls 3 éditeurs français dépassent les 100 M€ de chiffre d'affaires, l'Afdel a profité d'une rencontre avec des professionnels de l'investissement pour rappeler le fort besoin en financement des entreprises du secteur.

"Les éditeurs de logiciels ne savent pas toujours vers quels acteurs économiques se tourner, ni quels modes de financement adopter, ni même comment s'adresser aux investisseurs. Les éditeurs de logiciels ont pourtant d'importants besoins en capitaux dus à des investissements en recherche et développement conséquents, au recours à une main d'œuvre qualifiée et à l'obligation d'innover sans cesse pour anticiper et s'adapter aux évolutions technologiques." plaide Olivier Njamfa, Président de la commission 'investisseurs' l'AFDEL.

Outre cette rencontre, l'AFDEL a décidé de réaliser une cartographie des acteurs du financement (incubateurs, aides publiques, business angels, VCs, banques LBO IPO, cabinets juridiques, d'audits, de fusions et d'acquisitions... ) et devrait fournir aux éditeurs de logiciels, des outils pratiques pour leur permettre d'aller plus vite dans leurs procédures de financement.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page