339 millions d'euros pour la VOD en France en 2011

Par
Le 12 décembre 2006
 0
{PUB}Bien que les services proposant la location de vidéo à la demande se multiplient, portés par les fournisseurs d'accès à Internet, les distributeurs et certains éditeurs de contenus, le marché de la VOD commence tout juste à décoller en France. En 2006, il devrait générer un chiffre d'affaires de 16,9 millions d'euros.

D'après une étude de NPA Conseil, publiée en début de semaine, il devrait cependant rapidement progresser, pour atteindre un chiffre d'affaires de près de 339 millions d'euros à l'horizon 2011. A cette date, la VOD via la télévision (câble, satellite) et l'ADSL pèserait 334,4 millions d'euros, notamment grâce à la généralisation des offres de type « Triple Play », contre 4,35 millions d'euros pour la VOD sur ordinateur.

NPA Conseil dénombre aujourd'hui près de 25 plates-formes de VoD, dont la moitié environ sont issues de l'univers des télécommunications. La vidéo à la demande profite de catalogues qui ne cessent de s'étoffer, notamment grâce à l'introduction de nombreux programmes de télévision,

Toutefois, les acteurs du marché estiment que le calendrier de sortie des longs métrages pénalise l'essor de la VOD. Aujourd'hui, un film est accessible sur les services de vidéo à la demande 33 semaines après sa sortie en salle, selon les modalités de l'accord signé en décembre 2005 par les membres des différents secteurs concernés. Alors que cet accord doit être renégocié d'ici la fin de l'année, opérateurs et prestataires de service militent pour que ce délai soit ramené à six mois, afin que la sortie en VOD coïncide avec celle des films en DVD.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07

Les dernières actualités

scroll top