Intel LaGrande : processeurs et sécurité

11 septembre 2002 à 00h01
0
0053000000048619-photo-cl-s-et-cadenas.jpg
Lors de l'IDF, Intel a dévoilé une nouvelle technologie baptisée "LaGrande" qui devrait améliorer la sécurité de nos chers ordinateurs.

Cette technologie qui devrait voir le jour sur le Prescott (Pentium 4 0.09 micron) mais qui sera dans un premier temps désactivée sur ce processeur devrait, selon les dires d'Intel, empêcher les attaques venant de l'extérieur : Virus, pirates ... mais les développeurs de logiciels ainsi que les maisons de disques pourraient également utiliser cette technologie pour protéger leurs créations ou celles des artistes.

En effet, malgré le fait qu'Intel a précisé que la technologie LaGrande n'intégrerait pas de fonctions pour la protection des copyrights, les maisons de disques et autres développeurs de logiciels pourraient créer leur propre protection grâce à l'utilisation de Microsoft Palladium.

Pour rappel, Palladium est une solution Microsoft qui fonctionnera en parallèle avec les prochains systèmes d'exploitation de la firme de Redmont et qui offrira un niveau de sécurité plus élevé en utilisant la cryptographie à clé publique au niveau des utilisateurs, des logiciels, des appareils pour que ces derniers soient en mesure de s'authentifier eux-mêmes sur un réseau.

Mais Palladium va beaucoup plus loin et devrait également offrir la possibilité d'utiliser la cryptographie à clé publique pour gérer les droits sur du contenu comme la musique ou encore la vidéo afin de réduire le piratage.

Cependant cette technologie pourrait avoir du mal à s'imposer auprès du grand public puisqu'elle implique un certain espionnage des utilisateurs, il serait en effet possible à partir de Palladium d'identifier qui possède quoi sur son ordinateur personnel.

00031909-photo-processeur-intel-pentium-4-2-8-ghz.jpg
On se demande alors comment Intel et Microsoft pourront imposer une telle technologie lorsqu'on sait que le Processor-ID (numéro unique qui permet d'identifier avec précision un processeur à partir d'un réseau) introduit par Intel en 1999 avec le Pentium III fut un véritable échec. Cette technologie ayant en effet été abandonnée par Intel (elle est désormais désactivée par défaut sur tous les Processeurs Intel) car de nombreux utilisateurs ont accusé le géant de processeur de vouloir "espionner" les utilisateurs afin de savoir quels sites ils visitaient et quelles étaient les transactions qu'ils effectuaient sur Internet.

Il faut dire que l'apparition de sites Web proposant d'afficher le Processor-ID sans même l'autorisation des utilisateurs n'a pas simplifié les choses.
Modifié le 18/09/2018 à 14h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les dérives de la diversification : au Royaume-Uni, Amazon lance... un salon de coiffure
Les meilleures applications de sport pour garder la forme en toutes circonstances
Le Google Pixel 5 tombe à moins de 600€ avec un code promo seulement aujourd'hui
Le Xbox Live Gold n'est plus obligatoire pour jouer en ligne aux free-to-play
Test du casque gaming EPOS H3 : un micro qui fait toute la différence
Excellent prix pour ce SSD interne Crucial 1 To 3NVMe
AirPods et AirPods Pro : les écouteurs sans fil Apple sont moins chers sur Amazon 🔥
PlayStation Plus : des films devraient bientôt être proposés aux abonnés
Belle promotion sur cet écran PC gamer incurvé ViewSonic de 32 pouces
Quel est le meilleur hébergement Minecraft ?
Haut de page