Intel LaGrande : processeurs et sécurité

Vincent
11 septembre 2002 à 00h01
0
0053000000048619-photo-cl-s-et-cadenas.jpg
Lors de l'IDF, Intel a dévoilé une nouvelle technologie baptisée "LaGrande" qui devrait améliorer la sécurité de nos chers ordinateurs.

Cette technologie qui devrait voir le jour sur le Prescott (Pentium 4 0.09 micron) mais qui sera dans un premier temps désactivée sur ce processeur devrait, selon les dires d'Intel, empêcher les attaques venant de l'extérieur : Virus, pirates ... mais les développeurs de logiciels ainsi que les maisons de disques pourraient également utiliser cette technologie pour protéger leurs créations ou celles des artistes.

En effet, malgré le fait qu'Intel a précisé que la technologie LaGrande n'intégrerait pas de fonctions pour la protection des copyrights, les maisons de disques et autres développeurs de logiciels pourraient créer leur propre protection grâce à l'utilisation de Microsoft Palladium.

Pour rappel, Palladium est une solution Microsoft qui fonctionnera en parallèle avec les prochains systèmes d'exploitation de la firme de Redmont et qui offrira un niveau de sécurité plus élevé en utilisant la cryptographie à clé publique au niveau des utilisateurs, des logiciels, des appareils pour que ces derniers soient en mesure de s'authentifier eux-mêmes sur un réseau.

Mais Palladium va beaucoup plus loin et devrait également offrir la possibilité d'utiliser la cryptographie à clé publique pour gérer les droits sur du contenu comme la musique ou encore la vidéo afin de réduire le piratage.

Cependant cette technologie pourrait avoir du mal à s'imposer auprès du grand public puisqu'elle implique un certain espionnage des utilisateurs, il serait en effet possible à partir de Palladium d'identifier qui possède quoi sur son ordinateur personnel.

00031909-photo-processeur-intel-pentium-4-2-8-ghz.jpg
On se demande alors comment Intel et Microsoft pourront imposer une telle technologie lorsqu'on sait que le Processor-ID (numéro unique qui permet d'identifier avec précision un processeur à partir d'un réseau) introduit par Intel en 1999 avec le Pentium III fut un véritable échec. Cette technologie ayant en effet été abandonnée par Intel (elle est désormais désactivée par défaut sur tous les Processeurs Intel) car de nombreux utilisateurs ont accusé le géant de processeur de vouloir "espionner" les utilisateurs afin de savoir quels sites ils visitaient et quelles étaient les transactions qu'ils effectuaient sur Internet.

Il faut dire que l'apparition de sites Web proposant d'afficher le Processor-ID sans même l'autorisation des utilisateurs n'a pas simplifié les choses.
Modifié le 18/09/2018 à 14h51
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top