Yamaha présente le CRW-F1 externe (màj)

Par Julien
le 10 septembre 2002 à 12h49
0
015E000000054350-photo-yamaha-crw-f1-externe.jpg
Après avoir lancé, avec succès, son graveur dernière génération, le CRW-F1 (cf notre test), Yamaha dévoile aujourd'hui trois nouvelles versions externes, au look ravageur, de ce même graveur.

La première version, baptisée CRW-F1 UX, est proposée avec une connectique USB 2.0 (et compatible USB 1.1) alors que la deuxième version, nommée CRW-F1 DX, propose une double connectique FireWire & USB 2.0. Le CRW-F1 SX utilise quant à lui une interface SCSI. Ces trois modèles sont une déclinaison du CRW-F1; ils reprennent donc toutes les fonctions qui ont fait la rénommée de leur grand-frère à savoir: DiscT@2 (pour graver des images ou des textes sur la face enregistrable de vos CD), Advanced Audio Master Quality Recording, Mount Rainier & l'inévitable SafeBurn. En 2.0, FireWire, ou SCSI, le graveur sera donc capable d'enregistrer vos CD-R en 44x, CD-RW en 24x et de lire vos CD en 44x.

Le modèle CRW-F1 UX est dores et déjà disponible au prix de 299€ TTC, alors que les modèle CRW-F1 DX & CRW-F1 SX devraient arriver sur les étagères courant Octobre 2002 aux prix respectifs de 349€ et 429€ TTC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Opera Touch : des nouveautés sur Android et iOS
Huawei : forte baisse des ventes mondiales attendue en cas de maintien de l'interdiction
Opel Corsa F électrique : les specs du modèle dévoilés avant le lancement officiel
La Commission européenne vote un ensemble de lois pour réguler les drones en Europe
COMPUTEX 2019 - ASUS : comment suivre la conférence anniversaire en direct ?
Spotify : vous pouvez désormais programmer l'extinction automatique sur Android
PC Windows 10 : 5 bonnes raisons de franchir le pas
Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
scroll top