Swatch et Microsoft dévoilent une nouvelle montre intelligente

Par Jérôme Bouteiller
le 22 octobre 2004 à 00h00
0

Le numérique s'attaque aux bracelets montre. Après Fossil, Suunot, Tissot ou abacus, c'est au tour du célèbre fabricant helvétique Swatch de dévoiler la "paparazzi", une montre numérique basée sur la technologie S.P.O.T. de Microsoft et compatible avec le

Le numérique s'attaque aux bracelets montre. Après Fossil, Suunot, Tissot ou abacus, c'est au tour du célèbre fabricant helvétique Swatch de dévoiler la "paparazzi", une montre numérique basée sur la technologie S.P.O.T. de Microsoft et compatible avec le service d'information MSN Direct.

Présentée pour la première fois en janvier 2003, la technologie logicielle S.P.O.T. (Smart Personal Objects Technology) est destiné à équiper toute une série d'objets intelligents (porte clef, aimant de réfrigérateur, ...) dont le bracelet-montre est la première déclinaison. Conçue en partenariat avec National Semiconductor, cette toute nouvelle plate-forme regroupe une puce basse consommation et un récepteur FM destiné à recevoir des données (météo, bourse, informations locales, etc..) fournies en broadcasting par le service MSN Direct, actuellement uniquement disponible en Amérique du Nord.

Nick Hayek fils, directeur général du Swatch Group, a déclaré, "La communication est un outil puissant. D'une part, vous avez l'information à partager et d'autre part, la manière dont vous la communiquer. La Swatch Paparazzi communique de l'information propre à un style de vie, originale et amusante, un atout pour celui qui l'adopte".

"Le lancement de la montre Swatch Paparazzi représente une étape importante pour les Montres intelligentes et MSN Direct. Nous sommes ravis de collaborer avec un leader comme Swatch en vue d'offrir du contenu spécialisé et des montres stylisées adaptées tout spécialement à la clientèle Swatch." a commenté Bill Mitchell, vice-président, entreprise, de la division Mobile Platforms Division chez Microsoft.

Il est encore trop tôt pour savoir si ce service est un succès aux Etats-Unis mais ce lancement démontre en tout cas qu'après les segments des ordinateurs de poche, des téléphones et des baladeurs multimédia, Microsoft entend également s'imposer au cœur des "smartwatchs".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

La néobanque Pixpay se prépare à lancer une offre destinée aux 10-18 ans
Cryptomonnaies : la Banque de France s'intéresse de près aux stablecoins
Audi : un nouveau Q5 55 TFSI e quattro... avec 40 km d'autonomie en
Microsoft détaille ses actions pour rendre le jeu sur Xbox Live plus fair play
L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
Microsoft Surface : un nouveau firmware en vue de la mise à jour Windows 10 de mai
Sony annonce PlayStation Productions, une division pour adapter ses jeux vidéo en films
Huawei sous-estimé par les États-Unis ? C'est ce que pense son fondateur
Après les trottinettes électriques, Usain Bolt dévoile la citadine électrique Bolt Nano
scroll top