Les futurs téléphones seront des gestionnaires de vie

16 juin 2004 à 00h00
0
A quoi ressemblera un téléphone dans 10 ans ? A l'occasion de la conférence Nokia connection 2004 organisée à Helsinki, le constructeur finlandais a dévoilé sa vision du futur, faisant de ses téléphones mobiles de véritables "gestionnaires de vie".

Pour le moment, Nokia adresse essentiellement trois marchés, celui traditionnel de la "voix", celui des mobiles multimédia (images, audio, jeux) et celui des mobiles pour les professionnels avec la problématique de saisie de données et d'accès au système d'information de l'entreprise.

Pour ses futurs téléphones, Nokia emploie la devise "Smarter, Sharper, Faster" et devrait concevoir des produits de plus en plus intelligents, notamment grâce à Symbian et aux suites applicatives Series 60 (médiaphone), Series 80 (ordiphone) et Series 90 (mediaphone évolué), de mieux en mieux équipés (plus de mémoire, capteurs de plusieurs megapixels) et bien entendu plus rapides avec la généralisation attendue des connexions UMTS.

A plus long terme, les chercheurs de Nokia sont plus ambitieux et misent sur la multiplication des technologies de transmission de données (RFID, bluetooth, WiFi, GSM, UMTS,...), la généralisation des récepteurs radio (FM/DAB), de télévision numérique (DVB-H) et de localisation satellite (GPS/Galileo). Les chercheurs planchent également sur les problématiques d'autonomie des Batteries et proposent par exemple des piles à combustible et l'utilisation du méthanol à la place du lithium-ion afin de décupler l'autonomie et répondre aux nouveaux besoins d'appareils de plus en plus gourmands en énergie.

En matière d'écrans, la R&D Nokia étudie des technologies de vision stéréoscopique (3D), l'utilisation de casque vidéo pour vision immersive, des systèmes de microprojection murale ou encore l'usage d'écrans souples et pliables. En matière de saisie des données, les pistes de réflexion sont également nombreuses avec bien sûr la reconnaissance vocale mais également l'usage de capteurs sensoriels ou de capteurs de mouvement.

Mais au-delà de ces innovations purement techniques, l'intuition de Nokia est que le téléphone mobile, après avoir connecté les gens (connecting people), devient désormais un véritable "gestionnaire de vie" (life goes mobile). Ainsi, la R&D de Nokia combine tous ces nouveaux outils afin de faire du téléphone mobile un outil capable de communiquer les émotions mais surtout de les organiser. On peut par exemple citer la toute nouvelle application baptisée "LifeBlog", permettant de structurer dans le temps ses photos ou ses vidéos, l'arrivée prochaine de logiciels de réseaux sociaux ou encore des outils misant sur les capteurs sensoriels (rythme cardiaque, tension nerveuse) pour évaluer notre humeur et pourquoi pas nous aider à mieux appréhender les situations stressantes du quotidien.

Tout comme DoCoMo au Japon, Nokia semble également beaucoup croire au RFID afin de simplifier nos interactions avec d'autres objets. Utilisé jusqu'à présent par les professionnels de la logistique, la technologie RFID pourrait ainsi transformer le téléphone mobile en outil de paiement sécurisé, en trousseau de clef électronique ou encore en carte d'identité électronique simplifiant l'identification de son propriétaire.

Bref, quinze ans à peine après avoir coupé le fil du téléphone et avoir contribué à l'essor de l'une des industries les plus importantes de ce nouveau siècle, Nokia confirme que le mobile pourrait prendre une part encore plus importante dans nos vie en devenant un gestionnaire du quotidien et non un simple outil de communication. Reste à savoir si la question de la greffe ne finira pas par se poser...
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page