Fossil présente une montre sous PalmOS

20 novembre 2002 à 00h00
0
A l'occasion du Comdex de Las Vegas, le fabricant de Montres Fossil a dévoilé un prototype équipé du système d'exploitation PalmOS.

L'ordinateur de poche doit-il fusionner avec le téléphone ou avec.. la montre ? A l'occasion du salon Comdex de Las Vegas aux Etats-Unis, le fabricant de montres Fossil a dévoilé un prototype équipé du système d'exploitation PalmOS.

Basée sur un processeur DragonBall 33 Mhz de , cette montre exploite le système d'exploitation PalmOS 4.1 et dispose d'un écran tactile noir et blanc et de 2 Mo de RAM.

Aussi lourde qu'un ordinateur de poche (162 grammes), cette montre est assez volumineuse (3.5 x 5.1 x 1.25 cm) et nécessite d'être rechargée tous les 4 jours, sur la base d'une utilisation quotidienne moyenne de 30 mn.

D'après les informations disponibles, un petit stylet se cache dans le bracelet pour saisir des données. Fossil propose également un port infra-rouge pour "beamer" des données vers une autre montre ou n'importe quel Palm.

Fossil ne fournit pas d'informations sur son prix ou sa disponibilité mais commercialise déjà, pour 145 $, deux modèles proposant également des fonctionnalités d'agenda électronique. Disponible depuis plus de 10 ans, ce type de montres pourrait donc enfin séduire les technophiles en proposant une connectivité, un véritable espace mémoire et un écran tactile... La réponse : courant 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

DirectGestion rachète NexDom.com
La reconnaissance biométrique fait son entrée dans un collège varois
Le sapin de Noël n'échappe pas au e-commerce
Universal Music vend ses titres sur le Net en « téléchargement unique »
Mark HALL, RealNetworks :
Universal Music vend ses titres sur le Net en « téléchargement unique »
La reconnaissance biométrique fait son entrée dans un collège varois
Le sapin de Noël n'échappe pas au e-commerce
DirectGestion rachète NexDom.com
Mark HALL, RealNetworks :
Haut de page