Que trouve t-on quand on ouvre serveur ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Outil informatique de plus en plus incontournable dans les entreprises de toute taille, le serveur possède bien des armes sous son capot. Le tour de la question en quelques points.

En mode tour, comme un ordinateur de bureau, rack, ou encore lame ; un serveur se décompose en trois éléments essentiels : un processeur, de la mémoire vive, et de l'espace de stockage.

015E000005917744-photo-serveur-dell-rack-2.jpg


Comme un ordinateur ? Oui, d'ailleurs un serveur fonctionne avec un système d'exploitation, tout comme un ordinateur. Mais ici, le serveur est conçu pour ne jamais s'arrêter. Et c'est son fonctionnement en continu qui lui confère des possibilités forts utiles aux entreprises : accès aux données n'importe quand, utilisation des outils qui y sont installé : logiciels métiers, outils de messagerie : et ce quand le souhaite l'utilisateur, connecté depuis un poste distant.

Le processeur

Le processeur va permettre l'exécution des requêtes commandées à distance par l'utilisateur. Dans le cas d'un logiciel d'entreprise installé sur un serveur, un logiciel de comptabilité par exemple, c'est le processeur du serveur qui va effectué les opérations demandées par l'utilisateur depuis son poste distant.

Concrètement, même si ce dernier travaille sur le logiciel depuis son ordinateur portable, il utilise la puissance de calcul pour lui fournir des résultats, et non celle de son ordinateur.

Donc la puissance du processeur est une donnée à prendre en considération quand on considère l'achat d'un serveur. Si de grosses applications métiers doivent être installée sur le serveur,

La mémoire vive

Tout comme pour les ordinateurs, la mémoire vive d'un serveur se présente sous la forme de barrettes de mémoire qui viennent se ficher dans la carte mère de la machine.

Ce sont ces barrettes qui vont permettre de faire fonctionner plusieurs outils en simultané sur le serveur. Par exemple un logiciel métier et un outil de mail centralisé sur le serveur.

En fonction des serveurs, il est possible de rajouter de la mémoire pour améliorer la rapidité de réaction de machine. D'où l'intérêt de positionner plusieurs slots de mémoire sur la carte mère du serveur : il devient ainsi possible de faire évoluer la taille de la mémoire vive en fonction des besoins des utilisateurs.

A titre d'exemple, sur un serveur Dell PowerEdge T110 II, il est possible de passer de 2GB de mémoire de base à 32 GB.

Dell PowerEdge T110 II

Les disques durs pour le stockage

Élément essentiel d'un serveur, le volume de stockage. Il peut être très important, et même sur des produits de début de gamme, le volume de stockage disponible est un point fort. Pour reprendre l'exemple du serveur de début de gamme 'Dell PowerEdge T110 II'
il est possible de placer dans la machine jusqu'à 4 disques durs de 2 Tera chacun, soit un volume total de 8 Tera.

Bien sûr, ce volume de stockage total n'est pas entièrement à disposition, puisqu'en fonction des stratégies de sauvegarde, certaines informations seront dupliquées sur plusieurs disques. Mais quand on sait que près de deux tiers des PME françaises possèdent un capital de données de 1 Tera, on comprend que même pour un modèle d'entrée de gamme, il est possible de largement stocker le patrimoine de données de la société et de voir sereinement venir la suite.

Lire aussi l'article sur les Tour, rack, ou lame ; quel serveur choisir ?

Vous aimerez aussi


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deezer pour Windows 8 : une application visuelle
HP Pavilion 14 Chromebook : un nouveau portable Chrome OS en France (màj)
La FFT évalue l'évasion fiscale massive des géants du Net
eBay progresse bien mais ses prévisions déçoivent le marché
Les écrans flexibles de Samsung encore retardés
La Chine demande à Apple de supprimer du contenu
Infos US de la nuit : Apple à la dérive, eBay mitigé, Google Fiber en Utah
Dell PowerEdge T320 : serveur nouvelle génération pour les PME
Stockage : 15 définitions pour bien comprendre
Consolidation du stockage : un profit pour les serveurs, aussi
Haut de page