Tour, rack, ou lame ; quel serveur choisir ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Puissance de calcul, capacité de stockage, la performance d'un serveur dépend de nombreux critères. Y compris le format : tour, rack, ou lame ? Comment choisir pour faire évoluer efficacement son système d'information ?

Un serveur tour

Ce format de serveur ressemble de près à une unité centrale d'ordinateur fixe. Son grand avantage :il peut être installé dans n'importe quelle pièce de l'entreprise, contrairement aux serveurs racks ou lames, qui nécessitent une baie pour fonctionner.

015E000005739740-photo-fotolia-47680639-xs.jpg


D'un faible encombrement, ces serveurs proposent souvent des performances d'entrée de gamme, et leur prix de départ est proche de celui d'un ordinateur fixe. Avec un serveur tour dans une PME, les données sont toutes stockées sur une seule et même machine, ce qui rend l'administration particulièrement simple.

De plus, les serveurs tours n'exigent pas de niveaux de qualité de maintenance très élevés. Simplicité et robustesse, le serveur tour est un premier outil idéal pour commencer à étendre et diversifier le système d'information de l'entreprise.

Concrètement, l'utilisateur choisit la configuration : volume de stockage souhaité avec ajout d'un ou plusieurs disques durs, et puissance de calcul avec fréquence et nombre des processeurs. 4 disques durs et un processeur peuvent suffire pour une entreprise de 25 postes de travail. Mais un serveur tour peut en moyenne haute accueillir 6 disques durs, et deux processeurs.

Un serveur rack

Le serveur rack est conçu pour être disposé dans des baies, c'est à dire des armoires équipées d'huisserie pour installer les différents matériels informatiques. Ceux ci vont être empilés dans la baie, avec l'avantage de pouvoir mutualiser les performances des différents équipements. Serveur, stockage (NAS ou DAS), appliance de sécurité et de réseau ; toutes les fonctions informatiques nécessaires à la vide l'entreprise seront regroupées au même endroit. De ce fait, la gestion de la connectique entre les différentes machines et la maintenance de l'ensemble est facilitée.

Plusieurs serveurs physiques pourront être positionnés sur une seule et même baie, afin par exemple de répartir les rôles : mail, logiciel métier, stockage ; chaque serveur pourra être dédié à une fonction.

Côté investissement, les serveurs racks, qui sont globalement plus chers que les serveurs tours, possèdent des capacités de stockage bien plus importantes. Et ils sont également bien plus évolutifs.

Ils correspondent donc plus aux besoins des entreprises de taille moyenne, ou à des TPE/PME dont l'informatique est une priorité stratégique.

De fait, la baie est le "data center'" de la PME.

Un serveur lame

Les serveurs lame (ou blade) sont les derniers nés des formats de serveur. Compact, et mince... comme une lame, ils se glissent verticalement dans un casier dédié.

Certains éléments matériels des serveurs lames sont mutualisés, ce qui permet une efficacité et une réduction de coût à partir d'une certaine masse critique de matériel, et de besoins informatiques. Les serveurs lames utilisent par exemple une alimentation unique, positionnée sur le casier d'accueil.

Au final, les serveurs lame assurent une puissance de traitement plus importante, un encombrement réduit et une consommation énergétique moindre que les autres format, à usage équivalent. Mais les serveurs lame un coût plus élevé que les autres serveurs. Avec un niveau de performance incomparable.

Pour ces trois formats, il est important de noter qu'il est possible d'ajouter un nombre de disque évolutif. De quoi accompagner la vie du système d'information de l'entreprise sans avoir à changer le matériel à chaque phase de croissance.

Dell propose des serveurs de tous types, qui correspondent aux besoins spécifiques des TPE/PME. Plus d'informations ici.

Voir la vidéo : choisir son serveur

Être contacté par un expert


Vous aimerez aussi


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC 2013 : Nokia met à jour sa plateforme de cartographie HERE
Sécurité informatique des PME : 5 points à surveiller en 2013
L'appliance réseau pour la sécurité des PME. Une bonne idée ?
MWC 2013 : Intel Atom Clover Trail+ pour des smartphones x86 double cœurs
MWC 2013 - Nokia :
Sécuriser les données pros avec Windows 8
Malmené par la concurrence, Archos a chuté de 10% en 2012
Les équipementiers Télécom saluent le plan très haut débit
Le stockage virtualisé, quel gain pour la DSI ?
Le poste de travail évolue via le système d'exploitation
Haut de page