AMD sauvé de la banqueroute par la PS4 ? C'est ce que raconte cet ancien ingénieur de l'écurie rouge

Mérouan Goumiri
Publié le 10 juillet 2024 à 10h32
Vous l'ignoriez sûrement, mais Sony a permis à AMD d'éviter de mettre la clé sous la porte © JHVEPhoto /Shutterstock
Vous l'ignoriez sûrement, mais Sony a permis à AMD d'éviter de mettre la clé sous la porte © JHVEPhoto /Shutterstock

L'histoire méconnue d'AMD révèle comment l'entreprise a échappé de justesse à la faillite grâce au succès de la PlayStation 4. Une période sombre où la collaboration avec Sony a permis de maintenir à flot le fabricant de semi-conducteurs.

De 2013 à 2020, la PlayStation 4 a connu un succès fulgurant, portant Sony vers de nouveaux horizons. Malgré des difficultés rencontrées durant la septième génération de consoles, le fabricant japonais est finalement parvenu à sortir la tête de l'eau, allant jusqu'à écouler plus de 117 millions de PS4. Si nous savions que ce succès avait fait la fierté de la marque bleue, nous ignorions en revanche qu'il avait permis à l'écurie rouge d'éviter de sombrer à jamais dans l'oubli.

Le succès de la PlayStation 4 a sauvé AMD du naufrage

Les années 2000 à 2010 furent particulièrement éprouvantes pour AMD. En effet, la récession économique de 2008 a foudroyé de nombreux secteurs, et l'écurie rouge en a davantage souffert que son rival Intel, qui a su rebondir rapidement grâce à des produits phares comme Merom et Conroe. AMD, de son côté, luttait pour répondre à la série de processeurs Core d'Intel et subissait encore le coût de l'acquisition d'ATI en 2006.

Récemment, un ingénieur d'AMD a justement attiré l'attention sur cette période délicate en mentionnant sur son profil LinkedIn que le lancement de la PlayStation 4 en 2013 a été « l'un des plus réussis de l'histoire de l'entreprise », et qu'il avait contribué à éviter une possible faillite pour le fabricant américain de semi-conducteurs.

Une période sombre qui marquera AMD au fer rouge

Pour survivre et renflouer ses caisses, AMD a dû se séparer de certaines de ses propriétés intellectuelles et de ses divisions. Parmi elles, nous pouvons évidemment citer Imageon (devenu plus tard Adreno, le cœur des processeurs graphiques de la série Snapdragon de Qualcomm aujourd'hui) ou encore ses fonderies regroupées sous le nom de GlobalFoundries. Selon Phil Park, ingénieur chez AMD, la plupart des employés de l'époque ont regrettablement vu leur salaire diminuer pour aider l'entreprise à se sortir de ses difficultés financières.

Le premier signe de redressement serait survenu en 2011 avec l'arrivée de Bobcat, une architecture principalement destinée aux netbooks et aux processeurs basse consommation. Dépassant largement les attentes d'AMD, cette dernière ouvrira finalement la voie à des projets plus ambitieux.

Le véritable tournant est intervenu en 2013, lorsque Sony et Microsoft ont choisi d'équiper leurs consoles PlayStation 4 et Xbox One du processeur Jaguar d'AMD. La console du Japonais s'étant vendue comme des petits pains tout au long de ses années d'exploitation, cela a permis à AMD de reprendre des couleurs et d'éviter de faire banqueroute.

En plus de générer des revenus stables durant toutes ces années, le succès de la PS4 a permis à AMD de revenir progressivement dans la course avec l'avènement des architectures Zen et RDNA quelques années plus tard, qui alimentent aujourd'hui les PlayStation 5 et Xbox Series X|S.

Source : Tech Spot

Par Mérouan Goumiri

Passionné d’écriture depuis de nombreuses années, j’exerce chez Clubic comme rédacteur freelance depuis bientôt trois ans. Féru de nouvelles technologies, j’ai longtemps été bercé par le jeu vidéo. D’ailleurs, vous m’avez peut-être déjà croisé sur la Toile, puisque j’ai été à l’origine d’une chaîne YouTube spécialisée dans le gaming, aujourd’hui disparue…

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
dredd

L’histoire des cercles vertueux dans la tech. J’espère que le GPU vont aussi enfin se rapprocher voir égaler les (le ?) meilleurs concurrents. C’est tout à notre avantage de consommateurs. Pour les CPU, ça semble toujours sur une bonne lancée, pas d’impasse technologique en vue sur l’architecture Zen (ce qui s’est vu plusieurs fois aussi bien chez AMD que chez Intel par le passé).

MisterDams
Les années 2000 à 2010 furent particulièrement éprouvantes pour AMD.
Euh, la fourchette est un peu large non ? Au début des années 2000, AMD était plutôt bien placé quand Intel s'est planté avec son P4 Prescott "grille-pain" alors que les Athlon XP étaient au top.

Il a plutôt fallu attendre le milieu de la décennie pour qu’AMD voit débarquer notamment la plateforme Centrino et les Core Solo/Duo, alors que le gros du marché basculaient vers les ordinateurs portables.

Bombing_Basta

Sauf que vu l’avance marketing d’Intel par rapport à AMD, seuls quelques personnes sont passées chez les « rouges » à cette époque, et les Prescott se sont tristement mieux vendus que leur équivalent bien meilleurs chez AMD.

MisterDams

Mieux vendus en volume, mais il me semble que ça a bien boosté la croissance d’AMD, d’aillerus la fiche Wikipedia d’AMD précise bien qu’en 2006, AMD est 8è plus grand fabricant de semi-conducteurs, puis chute en 2007.

Pernel

Je pense que c’est un peu de tout qui a sauvé AMD, pas seulement la PS4, mais aussi la Xbox et peu après il y a eu le rebirth, les CPU Zen qui ont montré à tout le monde qu’AMD était toujours « in da place » et à relancé la concurrence.

g-m1n1

Vu que la PS4 s’est au final vendue à plus du double de sa concurrente directe, logiquement, c’est la PS4 qui a été le principal apport de cash durant cette période.

Mais évidemment les millions générés par les Xbox ont été sûrement les bienvenus aussi. Tout comme les millions générés par les autres ventes diverses.

Jasmin

Faux!

La PS4 s’était vendu à 400€ à sa sortie et la Xbox one 500€.

Pernel

Bombing_Basta

Mais de quoi tu causes ?!?
Le monsieur dit que la PS4 s’est vendu plus de deux fois plus en volume !
Presque 120 millions d’unités pour la station de jeu contre à peine 50 millions pour la boîte x.

Jasmin

Erreur de compréhension