La carte Vitale continue son déploiement sur smartphone : comment en profiter ?

Corentin Béchade
Publié le 31 mai 2024 à 08h49

Après le permis de conduire et la carte d’identité, c’est au tour de la carte vitale de se faire une plus grande place sur nos smartphones. Toujours en test, la numérisation du sésame s’étend à de nouveaux départements.

Depuis le 30 juillet 2023, des millions de Français et de Françaises peuvent utiliser l’application carte Vitale sur leurs smartphones plutôt que de tendre leur traditionnelle carte à puce chez le médecin. La phase de test dans 8 départements semble d’ailleurs s’être bien passée puisque ce sont désormais 23 départements qui sont éligibles.

Quels départements sont nouvellement éligibles ?

Comme le précise, le site applicartevitale.fr, les habitants et habitantes des départements suivants peuvent dès maintenant dématérialiser leurs cartes : Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Bas-Rhin (67), Bouches-du-Rhône (13), Cantal (15), Drome (26), Hautes-Alpes (05), Haute-Loire (43), Haute-Savoie (74), Isère (38), Loire (42), Loire-Atlantique (44), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Seine-Maritime (76), Var (83), Vaucluse (84).

Le déploiement de l’application devrait continuer progressivement avant de couvrir tout le territoire en 2026. Comme le précise le site dédié « l’ouverture à de nouveaux départements et régimes est prévue courant 2024 ». Impossible de savoir exactement quels seront les départements prochainement éligibles, mais « l’assurance maladie ne manquera pas de communiquer auprès de ses assurés » le moment venu, promet le GIE SESAM-Vitale.

Quels critères pour en profiter ?

Pour numériser sa carte vitale, rien de bien sorcier, mais il faut tout de même répondre à certains critères, à savoir :

  • Être affilié à une caisse de l’assurance maladie, MSA ou MGEN dans un département concerné
  • Disposer d’un compte sur le site de son organisme
  • Posséder une pièce d’identité à jour (carte d’identité, passeport, titre de séjour)
  • Disposer d’un smartphone avec Android 7 ou iOS 12 minimum
La carte vitale dématérialisée devrait simplifier les démarches administratives © Pixavril / Shutterstock
La carte vitale dématérialisée devrait simplifier les démarches administratives © Pixavril / Shutterstock

Comment numériser sa carte vitale ?

Si vous répondez à tous ces critères, il suffit ensuite de :

  • Télécharger l’appli depuis le Play Store ou l’App Store
  • Suivre les consignes affichées à l’écran par l’appli
  • Scanner sa carte vitale physique (ou saisir soin numéro de sécurité sociale à la main)
  • Saisir son adresse mail
  • Scanner sa pièce d’identité
  • Scanner son visage
  • Choisir un code secret

Si tout est en ordre, vous devriez recevoir un mail au maximum 48 h après la demande pour finaliser l’activation de l’application. Cette activation doit être opérée rapidement, car les données ne sont conservées « que quelques jours », précise le site.

Ne vous débarrassez pas de la carte plastique tout de suite

Une fois toutes ces étapes passées, l’application peut être utilisé de la même manière qu’une carte plastique classique chez son médecin. Attention tout de même, « l’équipement des professionnels de santé pour pouvoir lire l’appli carte Vitale se fait progressivement. Il est donc conseillé de toujours garder sa carte Vitale sur soi », précise le GIE SESAM-Vitale.

Pour en savoir plus sur le traitement des données personnelles et les conditions d’utilisation de la carte dématérialisée, le site applicartevitale.fr dispose d’une FAQ complète.

  • Dématérialisation
  • Accessibilité
  • Fonctionnalités supplémentaires

La Carte Vitale dématérialisée est une application mobile qui sert de version numérique à la carte Vitale physique traditionnelle. Elle permet aux utilisateurs d'accéder à leurs informations d'assurance maladie et de bénéficier de services supplémentaires directement depuis leur smartphone.

Carte Vitale
Par Corentin Béchade

Journaliste depuis quasiment 10 ans, j’ai écumé le secteur de la tech et du numérique depuis mes tout premiers chapôs. Bidouilleur (beaucoup), libriste (un peu), j’ai développé une spécialisation sur les thèmes de l’écologie et du numérique ainsi que sur la protection de la vie privée. Le week-end je torture des Raspberry Pi à grands coups de commandes 'sudo' pour me détendre.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
JeXxx

N’ont-ils pas envisagé de regrouper tous les services, tels que la carte d’identité, le permis de conduire, la carte Vitale, etc… ?

EdwinF

« Ne vous débarrassez pas de votre carte plastique tout de suite », sage conseil quand on lit les remarques d’utilisateurs sur certains forums.

promeneur001

Je ne comprends pas. Il y a une app « France identité » qui est prévue pour regrouper toutes nos cartes.

Dupont44

Où sont stockées ces données ? Dans la puce du téléphone, sur la carte Sim, dans le cloud, … ?

Que se passe t-il en cas de perte ou vol du téléphone portable ?

Merci

trollkien

Comme plus haut, pourquoiiiiii une appli séparée ?

C’est si compliqué de faire les choses bien pour une fois et d’avoir un « wallet » France identité sécurisé avec toutes ses « cartes » dedans ?

lajean

La dictature numérique se met en place en douceur, à la monnaie numérique ils pourront manipuler et forcer les gens à leur idéologie, ce sera une prison numérique

Neustrie

En cas de perte on pleure, toute notre identité est dans la nature.

JeXxx

Comme quand tu perds ton porte feuille avec l’ensemble des cartes tu fais comment ?

A la différence du porte feuille ou tout le monde peut utiliser tes papiers, là il faudrait déjà pouvoir avoir accès au téléphone et ce n’est pas à la porter de tout le monde.

Habilis

Sisi, ça s’appelle l’identité numérique européenne.
Tu vas aimer.
George Orwell se fend la poire.

Azarcal

Pas d’inquietude, tout sera sur le Dark net dans peu de temps… :wink: