Le Wi-Fi Starlink d'Elon Musk à bord des avions, la bonne idée de ces compagnies aériennes

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 30 mai 2024 à 08h03
Un Airbus A320 de Qatar Airways © K.G. Yon / Shutterstock
Un Airbus A320 de Qatar Airways © K.G. Yon / Shutterstock

Qatar Airways a annoncé, mercredi, son intention d'équiper trois Boeing 777-300 de la connectivité Wi-Fi de Starlink avant la fin de l'année. Les compagnies aériennes restent peu nombreuses à utiliser le réseau de satellites.

C'est à l'occasion de l'Aircraft Interio Expo d'Hambourg, mercredi 29 mai 2024 en Allemagne, que les dirigeants de Qatar Airways et de Starlink ont annoncé la nouvelle. Trois Boeing 777-300 du transporteur seront équipés, d'ici la fin de l'année, d'une connexion Wi-Fi à haut débit estampillée Starlink, le fournisseur d'accès à Internet (FAI) par satellite d'Elon Musk. Un premier pas. Si elle est la première compagnie aérienne du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord à le faire, elle n'est pas la seule sur le globe.

Qatar Airways se destine à être la plus grosse compagnie aérienne équipée du Wi-Fi Starlink

Qatar Airways commencera, d'ici le quatrième trimestre, son déploiement du réseau Starlink à bord de ses avions, d'abord trois. Mais l'ambition de la compagnie est bien plus large, puisqu'elle annonce que l'ensemble de sa flotte sera équipée de la technologie au cours des deux prochaines années. Elle deviendra alors la plus grande compagnie au monde à proposer à ses voyageurs cette connectivité Wi-Fi.

D'ailleurs, avec le Wi-Fi Starlink, Qatar Airways promet d'offrir des débits – théorique, évidemment – jusqu'à 500 Mbit/s par avion. Les voyageurs pourront, à très haute altitude et depuis leur siège, profiter de jeux en ligne, de leurs plateformes de streaming ou d'une navigation web impeccable.

Le président-directeur général de Qatar Airways, Badr Mohammed Al-Meer, indique vouloir « placer le client au cœur de (ses) priorités et améliorer l'expérience de (ses) passagers à des niveaux sans précédent ». Quelles autres compagnies embarquent une connectivité Starlink aujourd'hui ?

La poignée de main entre Badr Mohammed Al-Meer (sur la droite) et Mike Nicolls, sur la gauche © Qatar Airways / Starlink
La poignée de main entre Badr Mohammed Al-Meer (sur la droite) et Mike Nicolls, sur la gauche © Qatar Airways / Starlink

Jusqu'à maintenant, Starlink intéressait davantage les compagnies de jets

Les compagnies aériennes proposant du Starlink à bord de leurs avions se comptent sur les doigts d'une main, littéralement. Outre Qatar Airways, une seconde compagnie aérienne grand public propose la connectivité. Il s'agit de Hawaiian Airlines. Le transporteur américain, qui avait annoncé un accord dès fin 2022, a déployé le réseau Wi-Fi Starlink à bord de 18 de ses A321neo au cours du dernier trimestre.

Nous avons retrouvé deux autres compagnies qui, elles aussi, proposent du Starlink à leurs voyageurs. La première, Flexjet, possède la particularité d'avoir été la première dans le monde à s'en équiper, dès septembre 2023. L'acteur américain de la location de jets et d'hélicoptères, installé dans l'Ohio, a propulsé la connexion par satellite dans ses Gulfstream G650, des jets d'affaires biréacteur d'une dizaine de places. La société l'étend, petit à petit, à l'ensemble des ses appareils.

Le mois suivant, en octobre dernier, c'est une autre compagnie aérienne spécialisée dans les jets, JSX, qui a lancé le réseau. Tous ses avions proposent, gratuitement, du Wi-Fi via la constellation de satellites Starlink, avec des débits théoriques annoncés à 350 Mbit/s. Certains tests aperçus sur les réseaux sociaux font état d'une connexion atteignant les 200 Mbit/s, et une latence tournant autour des 50 millisecondes, alors que la promesse de départ était de tomber à 20 ms. Quoi qu'il en soit, la stratégie de Starlink prend forme, et nul doute que d'autres compagnies suivront dans les prochains mois.

  • Internet haut débit (presque) partout
  • Facilité d'installation
  • Débits excellents
  • Latence faible
  • App intuitive et complète
  • Possibilité de location du matériel

Quoi qu'on pense d'Elon Musk, son pari semble réussi. Les milliers de Français qui n'ont pas la chance de pouvoir se raccorder à la fibre optique voire l'ADSL, ont désormais la possibilité de se connecter à Internet haut débit.

Starlink propose un kit facile à installer, une application intuitive et complète pour guider l'utilisateur lors de la mise en place. La seule contrainte sera de prévoir un moyen d'acheminer le câble entre l'antenne extérieur et l'intérieur de votre logement. Il faudra également trouver un emplacement dégagé pour garantir des performances optimales.

Certes le coût d'achat du kit (450 €) est important, mais l'offre de location à 50 €/mois (matériel + forfait) ouvre la porte du haut débit aux milliers de Français en zone blanche, pour un coût proche des offres de fibre optique. Les performances sont en retrait par rapport aux meilleures fibres, mais sont parfaitement en phase avec tous les usages modernes d'Internet.

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (4)
Bestdoud

Ça Va pas gêner la parabole sur l’avion ?:grin:

Bidouille

Ouah super nouvelle :crazy_face:. Les passagers vont pouvoir profiter de WhatsApp et appeler en visio, histoire de bien faire profiter tout le monde de leurs conversations passionnantes. :unamused::cloud_with_lightning_and_rain:

OliverS

Y en qui osent encore voler sur Boeing ?

Belgarath

« Tous ses avions proposent, gratuitement, du Wi-Fi via la constellation de satellites Starlink, avec des débits théoriques annoncés à 350 Mbit/s. »
Ah bon ! Ils ne le rajoutent pas dans le prix de la location du coucou ? :smile::smile::smile: