Google ne rachètera ni Riya, ni Opera…

Par
Le 20 décembre 2005
 0

Malgré des rumeurs insistantes, les dirigeants de Riya et Opera ont réfuté l'acquisition de leur société par Google… pour le moment.

Malgré des rumeurs insistantes, les dirigeants de Riya et Opera ont réfuté l'acquisition de leur société par Google... pour le moment.

Fausse alerte ! Malgré des rumeurs insistantes issues du petit monde du capital risque et de quelques bloggers généralement bien informés, les dirigeants de Riya et Opera ont réfuté l'acquisition de leurs deux sociétés par Google...

Spécialisé dans la reconnaissance faciale, Riya aurait permis à Google de renforcer son moteur de recherche d'images ou des logiciels comme Picasa. Mais dans un post sur son blog, le créateur de la société, Munjal Shah, a démenti tout rachat. "Nous restons indépendants" explique t'il.

Même son de cloche du côté d'Opera, dont le directeur financier a récemment publié un communiqué de presse pour réfuter tout rachat "Nous ne sommes actuellement pas en pourparlers avec Google dans le but d'un rachat, ni avec personne d'autre, malgré ce que peuvent affirmer les rumeurs" explique le DAF dans la société.

Info ou intox, ce type d'opération est de toutes les façons traditionnellement nié jusqu'à la dernière minute par les principaux intéressés, les uns souhaitant faire monter les enchères avec d'autres prétendants, les autres préférant jouer profil bas tant que l'opération n'est pas "closée".

Toujours est-il qu'avec des capitalisations boursières de plusieurs dizaines de milliardrs de dollars, des sociétés comme Google, 10 ou Microsoft apparaissent désormais comme des prédateurs naturels pour n'importe quelle start-up et ses investisseurs. Spécialisé dans l'intermédiation entres fonds d'investissement et start-up, Pascal MERCIER explique même qu'une nouvelle formule est née pour désigner ces jeunes pousses : des "Gym companies", des sociétés nées pour être un jour achetées par Google, Yahoo! ou Microsoft... Bulle 2.0 ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top