France Telecom va mettre une dose de RFID dans ses offres M2M

Par Jérôme Bouteiller
le 12 décembre 2005 à 00h00
0

Non content d'avoir plus de 100 millions de clients à ses offres de communication, France Telecom s'attaque au marché des machines communicantes

Non content d'avoir plus de 100 millions de clients à ses offres de communication, s'attaque au marché des machines communicantes

Nouveau marché ? Non content d'avoir plus de 100 millions de clients à ses offres de communication (téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet, télévision, services, etc...), l'opérateur France Telecom s'attaque au marché des machines communicantes en dévoilant sa nouvelle offre "M2M" (machine to machine"),

"Grâce aux procédés M2M, les machines sont capables de communiquer entre elles sans intervention humaine. Aujourd'hui, les entreprises sont prêtes à utiliser ces nouveaux procédés et adapter leurs modèles économiques. De plus, les différentes technologies nécessaires à la mise en oeuvre de ces échanges sont aujourd'hui matures. La gamme de solutions intégrées de France Télécom ouvre la voie à tout un monde de nouvelles applications répondant aux enjeux de compétitivité et de maîtrise des coûts des entreprises. " explique un représentant de l'opérateur.

Baptisée "Business Machine to Machine", l'offre se compose de services (M2M Network Services), d'une plate-forme applicative (Orange M2M Connect) et d'un portefolio de solutions applicatives : Fleet Management (gestion de flotte de véhicules), Fleet Connect (connectivité des terminaux sur le réseau) ou encore Fleet Services (gestion de flotte, analyse des déplacements, tracking, etc..).

Courant 2006, France Telecom devrait également compléter ses services M2M d'offres de télésurveillance, de télémonitoring, de vidéosurveillance ou encore d'alertes accessibles depuis la version pro de la livebox.

Avec pour ambition de devenir l'opérateur de référence dans les services de télécommunications entre les machines d'ici 2008, France Telecom devrait également introduire des services applicatifs basés sur la technologie RFID afin de construire des solutions complètes pour ses clients. Reste à savoir si les intégrateurs ou les grands noms du progiciels trouveront également leur place dans cet écosystème.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
La page de résultats de recherche Google va faire peau neuve !
Samsung : le nouveau module photo au zoom 5x entre en production
scroll top