Lancement d'un "Skype Killer" pour les PME

Par
Le 17 novembre 2005
 0

Exploitant l'interdiction de Skype dans les universités, IS Décision lance Skype Killer, une solution pour désinstaller Skype à distance

Exploitant l'interdiction de Skype dans les universités, IS Décision lance Skype Killer, une solution pour désinstaller Skype à distance

L'écosystème Skype génère aussi ses adversaires. Exploitant l'interdiction de Skype dans les universités françaises, IS Décision lance Skype Killer, une solution basée sur la technologie RemoteExec pour désinstaller Skype à distance.

"L'utilisation de Skype en environnement professionnel, c'est-à-dire à partir des ordinateurs d'une Université, d'un Centre de Recherche ou d'une entreprise privée, pose en effet de véritables problèmes : consommation incontrôlable de bande passante, incertitude sur la confidentialité des échanges, failles potentielles de sécurité, tenue de conversations privées pendant les horaires de travail. Le seul moyen vraiment efficace pour un administrateur réseau de se prémunir contre les risques que fait courir Skype à son système d'information consiste à le désinstaller sur tous les postes de travail de son organisation. " expique la société.

Interrogé par NetEco, le responsable de Skype France, Jérôme Archambeaud, s'interroge sur la démarche de IS Décision. "Les PME représentent désormais 30% de nos utilisateurs et le fait que nos communications soient cryptées semble rassurer les DSI. C'est même à la demande de ces derniers que nous avons lancé notre nouveau produit, Skype Groups, une interface centralisée permettant d'acheter des crédits Skype Out ou numéros Skype In."

Menace ou opportunité pour les entreprises, Skype continue néanmoins de se développer. Téléchargé 200 millions de fois, Skype est utilisé par 65 millions d'utilisateurs à travers le monde dont 2.6 millions sur le seul marché français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top