Le M-Payment : mythe ou réalité ?

0
Consultants chez Greenwich consulting, Etienne Costes et Tarek Sultanem font le point sur le "M-Payment", le paiement électronique avec un téléphone

JB - Que désigne très exactement l'appellation "M-Payment" ?

Greenwich Consulting

• Le M-Payment est tout acte de paiement électronique qui requiert l'utilisation d'un téléphone mobile au cours du process de transaction.

• A ne pas confondre avec le M-Commerce, qui est l'Achat de biens et services depuis son téléphone mobile quelque soit le mode de paiement, via le mobile ou autre (CB, ...)

• Le M-Payment peut se présenter sous différentes formes, nous pouvons en citer le paiement par envoi de SMS par exemple, ou par appel d'un serveur vocal. Néanmoins la forme qui semble prévaloir est celle en "sans contact", elle consiste à faire simplement passer le mobile devant une borne de paiement pour que la transaction soit enregistrée.

JB - La carte "Monéo" est un échec. Ce marché des "petits paiements" va t'il être pris par les opérateurs cellulaires ?

Greenwich Consulting

• La carte Monéo était principalement vouée aux transactions à faibles montants qui ont lieux dans les commerces de proximité comme les marchés, les boulangeries, les tabacs, etc.

• Cette carte a reçu le support des grandes chaînes comme les boulangeries Paul par exemple, qui y trouvèrent un moyen de limiter les paiements en espèces et d'augmenter leur capacité à affecter et à tracer les règlements. Pour des sociétés de cette taille, une gestion industrialisée des caisses est un facteur de réduction de coût.

• En revanche, les commerçants indépendants s'opposèrent fermement à l'utilisation de Monéo pour multiples raisons qu'ils affichèrent : coût, efficacité, sécurité, etc. Ces problèmes ont été résolus petit à petit ce qui n'encouragea pas plus ces commerçants à y adhérer. A savoir, ces commerces réalisent une très grande partie de leur CA en espèce, et probablement, pour des raisons fiscales, ne trouvent pas un réel bénéfice en Monéo.

• N.B. la notion de fiscalité n'est bien évidemment jamais soulevée par les petits commerçants, ils disent plutôt avoir l'habitude de gérer un grand nombre de paiement en espèce et que le coût de l'investissement dans des solutions comme Monéo n'est pas justifié pour eux.

• Le succès du M-Payment sur ce marché se fera avant tout par une prise en compte sérieuse des freins affichés par les commerçants (coût, efficacité, sécurité, ...) et ensuite par une pression venant du marché : à partir du moment où les consommateurs poussent l'utilisation de ce nouveau mode de paiement les commerçants vont devenir plus flexibles. Ceci fût le cas par exemple des tickets restaurants.

JB - Quel enseignement peut-on tirer de Felica au Japon ?

Greenwich Consulting

• Les premiers lancements d'offres de Paiement Mobile restent aujourd'hui dédiés à quelques usages seulement. Felica a été le premier exemple et reste le plus abouti, il en existe pleins d'autres notamment en France le pilote lancé par Bouygues Telecom et la RATP.

• Ces lancements sont un passage obligatoire pour développer les usages et les technologies en vue d'une solution de M-Payment universelle qui permet d'adresser tout le marché à même niveau que la carte bleu aujourd'hui si ce n'est pas plus.

JB - A terme, pensez vous que le téléphone mobile peut réellement cannibaliser la carte bancaire ?

Greenwich Consulting

• Le téléphone mobile est vu par les opérateurs et les banques comme un moyen de paiement complémentaire à ceux existants et non concurrent, d'ailleurs historiquement aucun moyen de paiement n'a cannibalisé un autre.

De plus :

• Le M-Payment ne décollera pas avant que les opérateurs ne soient capables de proposer une offre interopérable autour d'une solution technique standardisée

• Le marché du M-Payment se développera en deux temps, il adressera au début des marchés fermés, contrôlés par un nombre réduit d'acteurs (ex : RATP) avant de s'ouvrir à l'ensemble du marché.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page