Des astronomes australiens détectent un sursaut radio rapide vieux de 8 milliards d'années

Mallory Delicourt
Publié le 23 octobre 2023 à 17h40
Les radiotélescopes sont essentiels pour notre compréhension de l'univers. © Clubic
Les radiotélescopes sont essentiels pour notre compréhension de l'univers. © Clubic

Au sein d'un article publié dans le magazine scientifique Science, on apprend que des astronomes ont détecté un sursaut radio rapide vieux de huit milliards d'années. Un record qui promet de faire avancer la connaissance sur l'univers.

Les sursauts radio rapides, ou FRB pour Fast Radio Bursts, ont été découverts dans la seconde moitié des années 2000. Il s'agit de très courtes rafales électromagnétiques qui durent à peine quelques millisecondes, mais dont la puissance ouvre de nombreuses pistes sur la compréhension de la structure de l'univers.

Le 6 juin 2022, une équipe de scientifiques a détecté et enregistré l'un de ces sursauts radio rapides avec le radiotélescope australien SKA Pathfinder, dont l'origine a été confirmée par le Very Large Telescope situé dans les montagnes chiliennes.

Observation de la galaxie d'origine de FRB 20220610. © Lachlan Marnoch (Université Macquarie/ASTRO-3D)
Observation de la galaxie d'origine de FRB 20220610. © Lachlan Marnoch (Université Macquarie/ASTRO-3D)

Un signal radio vieux de 8 milliards d'années

On sait depuis 1932 que l'univers est parcouru d'ondes radio, émises par divers événements. Mais, en 2006, les chercheurs ont mis en évidence des sortes d'explosions, dont la durée dépasse rarement quelques millisecondes. En juin 2022, les scientifiques de l'Université de Technologie de Swinburne en Australie ont détecté un signal d'une puissance rare, semblant venir de très loin. Pour éviter toute erreur, ils se sont tournés vers un radiotélescope chilien, qui a confirmé ce qu'ils pensaient, et ça n'a rien à voir avec les extraterrestres : une impulsion vieille de huit milliards d'années a atteint la Terre.

« Dans une nouvelle étude publiée sur Science, nous avons découvert le sursaut radio rapide le plus lointain jamais découvert : une impulsion âgée de huit milliards d'années qui a voyagé pendant plus de la moitié de la vie de l'univers », a déclaré Ryan Shannon, astronome à Swinburne.

Dénommé FRB 20220610A, ce sursaut représente beaucoup pour la communauté scientifique, car il pourrait aider à mieux comprendre la structure de l'univers, son poids et sa composition. En effet, les sursauts radio rapides sont ralentis par les nuages de gaz qu'ils traversent et les obstacles qu'ils rencontrent, ce qui permet aux observateurs de révéler ce que cache l'univers à nos yeux d'êtres humains.

Un sursaut aussi ancien que mystérieux

Les PRB ont beau avoir été découverts il y a plus de 15 ans et leur importance admise par tous, ils restent très mystérieux. A l'heure actuelle, on ne connaît pas leur origine. Leur puissance est, selon le document, mille milliards de fois plus importante que les éléments « qui leur ressemblent le plus, à savoir les étoiles à neutrons appelées pulsars, présentes dans notre propre galaxie ». Pour le moment, deux hypothèses tiennent la corde.

La première est que ces rafales pourraient être émises par des magnétoiles (magnétars), un type d'étoile à neutrons très denses et en rotation. La seconde est qu'elles seraient issues de la fusion d'objets massifs tels que les étoiles effondrées ou les trous noirs. Quoi qu'il en soit, ce nouveau record témoigne de l'activité de l'univers, et de la récurrence de ces phénomènes. De quoi espérer de nouvelles découvertes sur ce qui nous entoure.

Par Mallory Delicourt

Historien finalement tombé dans le jeu vidéo, je me passionne pour ces deux domaines ainsi que pour l'espace, les sciences en général, la technologie et le sport. Streameur en pointillé, j'ai tellement de jeux à faire que j'ai dû créer un tableur. Rédacteur newseur depuis 6 ans, j'aime faire vivre l'actualité aux lecteurs.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (7)
cirdan

« ont été découverts dans la seconde moitié des années 2000 »
Ont été découverts à partir de 2050 ?..

juju251

Entre 2005 et 2010.

2007 pour être précis, cf l’article en lien.

crush56

Pourquoi pas 2500 à ce titre ?
Je te rappelle que d’usage, on se réfère en décennies plus qu’en siècles.
Si je te parle des années 80/90 tu sais très bien à quoi je fais référence, c’est pareil pour les années 2000

LeChien

Rien à voir avec les bonzommes verts, c’est aller un peu vite en conclusion.
Faut pas sous-estimer ces bébêtes là…

cirdan

Peu importe que la seconde moitié des année 2000 soit 2050 ou 2500 (tu as sans doute raison!) on n’y est pas encore, c’est assez peu contestable.
Donc ça n’est pas encore arrivé (apparemment).

Caramel34

Impressionnant de voir à quel point on arrive à « remonter » le temps et découvrir des choses fantastiques !

MattS32

Fallait lire son message au delà de la première phrase.

Le milieu des années 2000, c’est 2005. Tout comme le milieu des années 90 c’est 1995 et le milieu des années 2010 c’est 2015.

Donc on a bien largement passé le milieu des années 2000.