La cour de justice européenne confirme les sanctions contre Microsoft

23 décembre 2004 à 00h00
0
La cour européenne de justice confirme la sanction décidée par la commission européenne. Microsoft devra payer 497 M€ et dissocier Windows de son Mediaplayer

Mauvais Noël pour Bill GATES. La cour européenne de justice confirme la sanction décidée en Mars dernier par la commission européenne, qui accusait Microsoft d'abus de position dominante.

En conséquence, Microsoft devra tout d'abord fournir des informations à ses concurrents sur le fonctionnement de ses systèmes d'exploitation afin de garantir un minimum d'interopérabilité. Ensuite, Microsoft devra dissocier Windows Media Player de son système d'exploitation Windows afin de relancer la concurrence sur ce segment de marché. Enfin, Microsoft devra s'acquitter d'une amende de 497 millions d'euros.

De son côté, Microsoft déclare "étudier plus en détail l'ordonnance rendue par le Tribunal de première instance du Luxembourg" et dispose d'un délais de deux mois pour faire appel. L'éditeur estime également que "les mesures correctives demandées par la Commission apporteront peu d'avantages aux industriels et aux consommateurs européens, et qu'elles porteront préjudice à de nombreux utilisateurs du système d'exploitation Windows ainsi qu'aux milliers d'entreprises européennes qui ont bâti leur activité sur la plate-forme Windows."

Cette décision pourrait en tout cas redistribuer les cartes sur le segment de la musique sur PC et de donner de nouvelles perspectives au MusicMatch de , iTunes de , RealOnePlayer de RealNetworks, AMP de AOL ou au RM-X PLAYER du français Prodiff.
Modifié le 18/09/2018 à 14h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Match.com et Meetic : Qui est N°1 Europe ? [Acte 2]
DoCoMo implante son i-mode en Russie
DoCoMo s'intéresse de plus en plus à Linux
Sony adopte progressivement le MP3 pour ses baladeurs
Microsoft cède le webzine Slate au Washington Post
Match.com et Meetic : Qui est N°1 Europe ? [Acte 2]
DoCoMo implante son i-mode en Russie
DoCoMo s'intéresse de plus en plus à Linux
L'ART a décidé de bousculer les opérateurs cellulaires
Le CSA favorable au MPEG-2 pour la TNT payante…
Haut de page