JBOSS obtient la certification J2EE pour son serveur d'application opensource

Par Jérôme Bouteiller
le 01 octobre 2004 à 00h00
0

Editeur d'un serveur d'application opensource pour les entreprises, la société JBOSS obtient la certification J2EE pour sa V 4.0 et rejoint la fondation Eclipse

Editeur d'un serveur d'application opensource pour les entreprises, la société JBOSS obtient la certification J2EE pour sa V 4.0 et rejoint la fondation Eclipse

IBM, BEA ou encore Oracle ont peut-être du soucis à se faire. Editeur d'un serveur d'application opensource (licence LGPL) pour les entreprises, la société JBOSS Inc a obtenu la certification Java Enterprise Edition (J2EE) 1.4 après avoir passé avec succès les 23 000 tests du Kit d'Essai de Compatibilité. La société a également annoncer qu'elle rejoignait la fondation Eclipse afin de participer à l'élaboration du code dans le cadre du Projet J2EE Standard Tools.

" D'un point de vue technologique, le middleware Java connaît un regain d'innovation essentiellement favorisé par le développement Open Source. JBoss, situé au premier plan du développement Open Source, établit un standard supérieur pour les serveurs d'applications J2EE avec JBoss AS 4.0 " a déclaré Marc Fleury, Président et CEO de JBoss Inc. en ajoutant " Cette dernière version de JBoss AS représente l'aboutissement d'environ trois années de recherche dans la programmation Orientée Aspect et offre un produit à l'architecture unique qui améliore considérablement la flexibilité et combine la simplicité de la technologie Java standard avec la puissance de la plate-forme J2EE. "

Le développement considérable de l'internet, des intranets et l'apparition des webservices sont à l'origine d'une nouvelle génération de logiciels professionnels chargés d'assurer l'interface (middleware) entre les bases de données et les applications professionnelles (ERP, ECM, RH, Décisionnel, etc...). Cet univers des infrastructures est actuellement dominé par de grands noms de l'informatique (IBM, Oracle, BEA et plus récemment Microsoft) est également convoité par des start-up misant sur l'opensource pour se différencier comme RedHat (OS et serveur d'application), MySQL AB (base de données) ou encore JBOSS Inc. (serveur d'application).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
scroll top