TradeDoubler double son chiffre d'affaires semestriel

10 septembre 2004 à 00h00
0
Spécialiste de l'affiliation, TradeDoubler annonce un chiffre d'affaires semestriel de 27.1 millions d'euros en hausse de plus de 144%

Les intermédiaires en commerce électronique sont en grande forme. Spécialiste de l'affiliation, le groupe suédois TradeDoubler annonce un chiffre d'affaires semestriel de 27.1 millions d'euros en hausse de plus de 144%.

Les résultats enregistrés sur les six mois de la période de l'audit attestent d'une croissance rapide et égalent presque le chiffre d'affaires total de 2003, qui était de 28 millions d'euros. Au cours de la même période en 2003, la société avait enregistré un chiffre d'affaires de 11,1 millions d'euros, soit une croissance de 144 % entre le premier semestre 2003 et le premier semestre 2004. Cette hausse est conforme au taux de croissance annuel de la société depuis sa fondation en 1999.

" L'avenir s'annonce encore plus prometteur car nous avons étendu notre présence internationale, renforcé notre offre de solutions et nous générons un volume de commandes toujours plus important pour certaines des plus grandes marques mondiales", commente, optimiste, le PDG de TradeDoubler, Martin Henricson.

Après le rachat du Comparateur de prix suédois PriceRunner.com par ValueClick, TradeDoubler.com tombera t'il à son tour dans l'escarcelle d'un géant du net souhaitant renforcer sa présence dans le commerce électronique ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’ESC Grenoble fait le pari du management privé/public
Alcatel est très mobile en Libye !
La CNIL s’intéresse aux fichiers des partis politiques
Composants : Wavecom abandonne la téléphonie mobile
Bruxelles accepte le rachat de Synstar par HP
Alcatel est très mobile en Libye !
La CNIL s’intéresse aux fichiers des partis politiques
Composants : Wavecom abandonne la téléphonie mobile
Bruxelles accepte le rachat de Synstar par HP
L’ESC Grenoble fait le pari du management privé/public
Haut de page