Nouveau partenariat pour Pangora, le bras armé de Lycos dans le e-commerce

10 septembre 2004 à 00h00
0
Pangora, le bras armé de Lycos dans le e-commerce, annonce un partenariat avec le fournisseur d'hébergement OXATIS spécialisé dans les boutiques en ligne pour les PME.

Concrètement, les offres commerciales des clients Oxatis seront intégrées dans le catalogue en ligne de Pangora, déjà consulté par plus de 1.5 millions d'internautes issus des pages shopping de Lycos, Wanadoo, AOL ou encore BuyCentral et ceux-ci seront facturés selon le principe du coût au clic.

"Les clients OXATIS n'ont des frais que si une personne intéressée clique sur l'offre et est effectivement aiguillée vers la boutique. Le contrôle quotidien des résultats livre un aperçu optimal du nombre de clics. PANGORA propose aussi à tous les clients OXATIS des services étendus de conseil sur le chargement sur Internet, le placement judicieux des produits, la présentation des données et les services de marketing en ligne. PANGORA offre à tous les clients OXATIS un crédit de départ de 100 EUR afin qu'ils puissent essayer ce nouveau service. " précise Pangora dans un communiqué.

A mi chemin entre Kelkoo et Overture, deux filiales de , Pangora démontre en tout cas le retour de Lycos au premier plan via ses services commerciaux BtoB. Reste à redonner également des couleurs au portail web afin de faire de cette marque des premières heures de l'internet un sérieux concurrent à Yahoo, Google ou encore MSN.
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bruxelles accepte le rachat de Synstar par HP
Composants : Wavecom abandonne la téléphonie mobile
L’ESC Grenoble fait le pari du management privé/public
TradeDoubler double son chiffre d'affaires semestriel
La CNIL s’intéresse aux fichiers des partis politiques
L’ESC Grenoble fait le pari du management privé/public
TradeDoubler double son chiffre d'affaires semestriel
Bruxelles accepte le rachat de Synstar par HP
Composants : Wavecom abandonne la téléphonie mobile
La CNIL s’intéresse aux fichiers des partis politiques
Haut de page