Yannick LEVY, DibCom : "La télévision numérique doit se généraliser dans les PC"

09 septembre 2004 à 00h00
0
PDB de DibCom, Yannick LEVY évoque les nouveautés de sa société en matière de télévision numérique et partage son sentiment sur la télévision mobile en DVB-h

JB - Yannick LEVY, bonjour. Votre société DibCom est à nouveau présente cette année au salon IBC. Quelles sont vos nouveautés ?

YL - Bonjour. Cette année nous présentons un module DVB-H intégré sous la forme d'une carte USB et couplé à un TabletPC. Nous sommes très impliqués dans le développement du DVB-T et nous pensons que les PC portables embarqueront très prochainement des tuners multi technologies. Nous faisons par exemple des démonstrations à partir de flux Windows Media 9.

JB - Vous pensez que des tuners numériques peuvent se généraliser dans les PC portables ?

YL - Tout à fait. DibCom est déjà très présent sur le marché des tuners numériques pour téléviseurs mais nous pensons que ce type de composants a également vocation à se généraliser, d'ici Noël 2005, sur les PC et les PC portables à l'image des derniers modèles MediaCenter de Microsoft ou de certains PC portables Toshiba.

JB - La télévision numérique est annoncée pour le printemps 2005 en France. Quand est-ce que le DVB-H sera disponible ?

YL - Le calendrier de déploiement ne dépend pas de DibCom mais plutôt du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Il existe toutefois un projet à l'étude pour déployer le DVB-H sur le réseau R5 de la TNT. Les autorités devraient se prononcer d'ici cet automne.

JB - Est-ce que le lancement de la TNT en MPEG-2 n'est pas un choix technologique un peu obsolète ?

YL - Non, c'est compréhensible. Le MPEG-2 a été retenu un peu partout en Europe et les industriels disposent déjà de matériels compatibles. L'important est de lancer les infrastructures numériques hertziennes le plus tôt possible, ensuite on pourra multiplexer et certainement proposer du MPEG-4 sur certains canaux.

JB - Estimez vous que le DVB-H fera de l'ombre à l'UMTS ?

YL - Je pense plutôt que ces deux technologies sont complémentaires. Le DVB-H est fait pour la télévision mobile et cela devrait encourager l'usage de nouveaux services interactifs utilisant les débits de l'UMTS. En outre, l'UMTS n'est pas adapté au broadcasting. Ce seront deux technologies complémentaires.

JB - Qui seront les opérateurs de télévision mobile selon vous ?

YL - Nous rencontrons beaucoup de monde, aussi bien des opérateurs cellulaires que des broadcasters. Je ne pense pas que ce seront les opérateurs de téléphonie qui feront de la télévision mais plutôt des acteurs issus historiquement de la télévision analogique.

JB - Pourtant, Free démontre qu'un même opérateur peut être multiservices...

YL - Ils sont dans le broadband, pas dans le brodcast. La télévision est plus facile à implanter sur un réseau filaire, ça l'est beaucoup moins sur un réseau hertzien où il faut optimiser les coûts. On peut par contre imaginer des joint ventures entre opérateurs et broadcasters.

JB - DVB-H et UMTS coexisteront donc dans les mêmes terminaux ?

YL - Tout à fait et c'est là où DibCom intervient, en proposant le bon matériel, en choisissant le bon système d'exploitation adapté aux services, en identifiant les bons Drivers et en accompagnant les opérateurs vers les bons modèles économiques.

JB - Yannick LEVY, je vous remercie.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet