Overnet adopte les mêmes contenus payants que Kazaa

Jérôme Bouteiller
21 octobre 2003 à 00h00
0
Sous la pression de l'industrie du disque mais plus probablement de leurs propres actionnaires, les champions du peer-to-peer ont l'air de céder à l'appât du gain. Après Kazaa, le célèbre logiciel de Sharman Networks, c'est au tour de Overnet, le réseau peer-to-peer décentralisé de METAmachine (également à l'origine du réseau eDonkey) d'annoncer un partenariat avec AltNet.

Basé en californie, AltNet est une filiale de Brilliant Digital Entertainment et assure la commercialisation de média numériques (musique, vidéo, jeux, logiciels) payants et sécurisés. En mars 2003, la société annonçait par exemple avoir diffusé 75 millions de fichiers sécurisés dont 18 millions de fichiers payants, un chiffre significatif, supérieur aux 10 millions de morceaux de musique déjà écoulés par le iTunes Music Store d'Apple.

A l'instar de Kazaa, Overnet proposera donc les GoldFiles de AltNet à ses millions d'utilisateurs potentiels et devrait toucher une commission à la suite de chaque transaction, reprenant ainsi un modèle proche de celui des liens sponsorisés popularisé par Overture ou Espotting.

En s'appuyant sur les réseaux peer-to-peer Kazaa et eDonkey/Overnet, qui rassemblent des millions de personnes à chaque instant, AltNet dispose donc d'une formidable zone de chalandise. Mais le service doit encore convaincre les majors du disque ou du cinéma de distribuer leur contenu par son biais. Or hormis un accord avec 301studio, un obscur éditeur australien, l'industrie du disque n'entend pas coopérer pour le moment avec Altnet, faute de garanties suffisantes.

En attendant, la pression de l'industrie du disque commence à porter ses fruits puisque Sharman Networks (Kazaa) et MetaMachine (eDonkey / OverNet) semblent céder à l'appât du gain. Mais cette pression provoque également la création d'une nouvelle génération de réseau peer-to-peer avec le couple eMule/Kadamlian, désormais 100% décentralisé, opensource et théoriquement incontrôlable. La seule solution pour lutter contre le piratage sera t'elle d'intéresser financièrement les internautes ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

God of War bénéficiera d'un meilleur framerate et du cross-save sur PS5
Xbox Series X | S : les fonds d'écran dynamiques et d'autres éléments présentés en vidéo
Itinérance Orange et Free : l'ARCEP maintient la prolongation, au grand dam de Bouygues et SFR
En 2021, Opel va tester sur les routes son nouveau Zafira Life fonctionnant à l'hydrogène
Bon plan VPN : notre sélection des meilleures offres CyberGhost, NordVPN et Surfshark de la semaine
Shure présente son microphone MV7, petit frère de la légende SM7B
Bon plan : 3 mois d'abonnement offerts à Amazon Music Unlimited
PS5 : Destruction AllStars ratera le lancement de la console et sortira en février
Indispensable pour le télétravail, l'imprimante Canon Pixma MG 3650S est en promo !
L'iPhone 12 et 12 Pro partagent bon nombre de pièces... et une réparabilité moyenne
scroll top