Patrice THIRIEZ, NetFriends.fr :" Nous avons développé le site en 45 jours"

Jérôme Bouteiller
07 octobre 2003 à 00h00
0
JB - Patrice THIRIEZ, bonjour. Quand avez vous eu l'idée de monter ce site ?

PT - Il y a de cela 2 mois, nous sommes tombés sur un article parlant de Friendster... dans le cadre de nos activités de développement offshore, nous avions déjà développé un petit site de rencontre en ligne.

Ce secteur est en pleine expansion et nous cherchions à développer à notre compte un projet de genre "rencontre" depuis un certain temps... mais il manquait un petit "plus" pour se différencier de la masse de sites existants. Friendster nous a ouvert la voie d'une nouvelle approche des relations humaines, dont nous nous sommes inspirés. Notre client (et désormais partenaire) Performances.ch nous a apporté son expérience et son savoir-faire marketing pour la réalisation du site.

JB - Quels moyens financiers avez vous consacré à ce projet ? Quel a été le temps de développement ?

PT - L'argent... peu... notre métier, c'est de faire de la sous-traitance informatique offshore à moindre coûts... nous en avons donc un peu profité. Coté investissement personnel, le travail a été énorme. Enfin, en ce qui concerne le temps de développement, nous avons réalisé le site en un temps record (45 j de la première ligne de code à la version actuelle).

JB - Quel est le business model de NetFriends.fr ?

PT - Pour l'instant, et pour quelques mois encore, le site est totalement gratuit. Plusieurs modèles économiques sont à l'étude et nous réfléchissons à une logique d'abonnement ou de micro paiement à l'acte. Mais à l'instar de Friendster, qui est encore gratuit, nous choisirons en temps voulu le modèle le plus pertinent pour conserver le modèle viral de NetFriends.fr

JB - Pourquoi ne pas vous focaliser sur la rencontre amoureuse ?

PT - Nous souhaitons effectivement mettre en avant une optique "BtoB" car des marchés comme la Suisse sont très friands de ce type de fonctionnalité. On peut par exemple entrer en relation avec une entreprise via l'un de ses netfriends pour trouver un job ou faire des affaires.

JB - Vous ne souhaitez pas proposer de paiements interpersonnels type PayPal sur votre plate-forme ?

PT - Ce n'était pas prévu dans le modèle initial mais nous pouvons étudier la question.

JB - Le site sera t'il disponible en marque blanche ?

PT - Cela ne nous pose pas de problème technique, mais ce type de fonctionnalité n'est dans nos priorités pour le moment... Ceci dit, si certains lecteurs sont intéressés... :-)

JB - comptez vous le lancer dans d'autres pays européens ?

PT - Si vous considérez la Suisse comme un pays européen, oui... Notre parenaire Performances.ch s'occupera de lancer le site, et ce, probablement dans quelques jours. En ce qui concerne les autres pays, nous sommes en discussion avec des partenaires locaux qui pourraient être intéressés (Espagne, GB, Italie, Allemagne).

JB - Patrice THIRIEZ, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top