Suez a décidé de revendre ses actifs dans la communication

Jérôme Bouteiller
04 septembre 2003 à 00h00
0
L'heure est au recentrage sur son coeur de métier. Quelques jours après les grandes manoeuvres autour de Vivendi Universal, c'est au tour de son éternel rival Suez d'annoncer son désengagement du secteur de la Communication et son recentrage sur les métiers de l'eau (Ondeo), de la propreté (Sita) et de l'énergie (Tractebel).

Concrètement, Suez devrait donc vendre ses participations dans la chaîne de télévision M6 (38.1%), dans la chaîne Paris Première, dans les câblo-opérateurs Noos (France) et Coditel (Belgique), et les opérateurs Codenet et LDcom (16.7%).

Les premières cessions d'actifs devraient être annoncées avant la fin de l'année. A la mi journée, le cours de l'action Suez était en hausse de +1.69% à la bourse de Paris.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top