Kelkoo poursuite sa forte croissance

Jérôme Bouteiller
20 août 2003 à 00h00
0
Le commerce électronique tient ses promesses. Le guide d'achat Kelkoo, créé par Pierre CHAPPAZ, annonce un résultat semestriel de 15 millions d'euros, en hausse de 177% par rapport à son résultat du premier semestre 2002. Sur le second trimestre 2003, Kelkoo réalise un CA de 8.22 M€, contre 6.78 M€ au premier trimestre.

Pierre Chappaz, PDG et fondateur de Kelkoo, explique : « En réalité nous faisons plus que doubler notre revenu, car dans le e-commerce la seconde partie de l'année est plus importante que la première ». Et effectivement, les 15 millions d'euros réalisés au premier semestre doivent être comparés à 5,40 millions d'euros réalisés au premier semestre 2002, ce qui montre un taux de croissance de 177 % ! « La croissance de Kelkoo a considérablement accéléré au cours des 2 derniers trimestres, en liaison avec la très forte progression de notre audience qui a atteint 16 millions d'utilisateurs en juin » continue Pierre Chappaz, qui souligne que « Kelkoo a été classé par Nielsen/NetRatings, premier des sites de e-commerce créés en Europe depuis trois trimestres».

Selon des estimations internes à la société, Kelkoo aurait ainsi généré un chiffre d'affaires total de 350 millions d'euros de vente en ligne chez ses partenaires marchand, confirmant ainsi son statut de premier guide d'achat européen. Bientôt la Bourse ?
Modifié le 18/09/2018 à 14h13
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top