🔴 Toutes les offres des ventes flash Amazon 🔴 Ventes flash de Printemps Amazon : les meilleures offres sont ici !

Avec sa version "mobile", Wanadoo pourrait-il faire de l'ombre à Orange ?

16 septembre 2002 à 00h00
0
L'internet mobile concerne les opérateurs cellulaires mais semble également intéresser les fournisseurs d'accès à internet... En effet, le groupe Wanadoo dévoile pda.wanadoo.fr, une version de son portail pour ordinateurs de poche, disposant d'un accès internet via un téléphone GSM/GPRS.

Filiale de , Wanadoo marche donc sur les plate-bandes de Orange, autre filiale de France Telecom, pourtant spécialisée dans l'internet mobile.

Encore expérimentale, réservée à ses abonnés et limitée aux PocketPC, cette version mobile de Wanadoo propose une messagerie, un accès aux principales rubriques du portail web et un système de configuration automatique de la connexion afin d'utiliser un numéro d'accès géré évidemment par ... Wanadoo.

Lors du lancement du WAP, un débat avait animé le petit monde de l'internet au sujet de la possibilité pour les FAI de devenir fournisseurs d'accès "mobiles" mais la pratique du wap-lock, validée par les autorités de régulation des télécommunications avait réduit leur entrain sur l'accès mobile et à fortiori sur le web.

Cette inititiative de Wanadoo relance donc le débat et positionne le premier FAI français sur le marché du mobile multimédia, à quelques mois du lancement des premières offres UMTS....

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Commission européenne participe au «Congrès eSafety»
L'Etat allemand au secours de MobilCom
Data Profile se développe dans le secteur du e-marketing
Facturation à la seconde : L'UFC - Que Choisir porte plainte contre Orange
Des FAI allemands s’opposent au blocage de sites web néo-nazis
<b>Joyeux Noël</b>
Data Profile se développe dans le secteur du e-marketing
SAS commercialise Decision Pack, une solution pour le pilotage d'entreprise
La Commission européenne participe au «Congrès eSafety»
L'Etat allemand au secours de MobilCom
Haut de page