Wanadoo affiche des résultats trimestriels encourageants

Jérôme Bouteiller
04 septembre 2002 à 00h00
0
Wanadoo se porte plutôt bien. A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe internet, filiale de a affiché un chiffre d'affaires en hausse de 33% à 918 millions d'euros, un EBITDA consolidé positif de 28 millions d'euros, un EBITDA des activités Internet en France également positif de 5 millions d'euros, un EBITDA du segment Annuaires en croissance de 18% à périmètre comparable, un résultat opérationnel consolidé pratiquement à l'équilibre (-4 millions d'euros), un résultat net consolidé négatif de -39 millions d'euros et un Free Cash FlOw opérationnel également négatif de -14 millions d'euros.
Dans l'accès, Wanadoo a bénéficié de meilleurs tarifs réseau sur les offres bas et haut débit. Par ailleurs, la forte progression du nombre d'abonnés a permis d'amortir plus largement les autres coûts de production, qui sont en partie fixes (plate-forme, facturation, etc). Le groupe a également limité ses dépenses marketing et commerciales, ce qui s'est traduit par une stabilité du coût d'acquisition moyen par abonné alors que le revenu moyen par abonné tend à augmenter.

Dans un contexte de marché difficile qui a vu les revenus de publicité online décroître au premier semestre 2002, l'activité Portails est parvenue à réduire sa perte d'EBITDA, et ce en dépit de la décrue momentanée de l'EBITDA généré par FIT Production (la production audiovisuelle a structurellement un EBITDA élevé). Le décollage des revenus de services payants a contribué à cette amélioration.

L'e-Merchant a bénéficié de l'augmentation du nombre de commandes permettant une meilleure utilisation de l'outil logistique et d'une progression du panier moyen.

A l'occasion de la publication de ces résultats, Nicolas Dufourcq, Président- directeur général de Wanadoo, a déclaré : "Les résultats de Wanadoo au cours de ce premier semestre 2002 témoignent des performances de l'entreprise sur l'ensemble de ses métiers. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 33% et un EBITDA positif de 28 millions d'euros, réalisé avec près d'un an d'avance sur nos prévisions initiales, Wanadoo démontre aujourd'hui qu'il a su parfaitement conjuguer croissance et rentabilité, à travers deux métiers complémentaires, l'Accès à Internet et les Services en ligne. Grâce à notre position de leader sur trois marchés européens clé (la France, le Royaume-Uni et l'Espagne), Wanadoo s'engage à faciliter la vie quotidienne de ses 8 millions de clients en leur offrant des services d'information et de communication toujours plus enrichis et faciles d'accès."

Interrogé par l'AFP sur une éventuelle reprise de Tiscali, hypothèse parfois évoquée par certains analystes, Nicolas DUFOURQ a indiqué ne pas être intéressé. "Se mettre sur le dos une acquisition transformante n'est pas souhaitable dans les prochains mois. [...] Il n'y a pas de dossier Tiscali ouvert chez nous" précise le PDG de Wanadoo.

Engagé dans un plan visant à atteindre la profitabilité dès 2003 et a confirmé ses objectifs financiers et commerciaux (1 million de clients haut débit et 15 millions de clients bas débit). cela n'a pas empêché le cours de l'action de reculer de 1,46% en raison de prévisions légèrement plus optimistes de la part des analystes.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le législateur américain cherche toujours à interdire les logiciels de reconnaissance faciale
CES 2021 : notre recap' des meilleurs périphériques présentés lors de l’événement
Bon plan RED by SFR : l'offre Big RED 200 Go à 15 €/mois prend fin à minuit !
Wikimédia France : quel avenir pour la fondation aux multiples visages ? (Interview)
Boostez votre PC avec ce SSD WD Blue 1 To M.2 au meilleur prix chez Cdiscount
Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Haut de page