Vivendi rebondit en bourse et pourrait revendre Vizzavi

Par
Le 19 août 2002
 0

Selon le Wall Street Journal, le groupe Vodafone pourrait racheter la participation de Vivendi-Universal dans leur portail conjoint Vizzavi pour 150 M€

Le mécano de Jean-Marie MESSIER commence à céder. Selon le quotidien Wall Street Journal, le groupe Vodafone, numéro deux mondial de la téléphonie mobile, pourrait racheter la participation de 50% de Vivendi-Universal dans leur portail conjoint Vizzavi pour 150 millions d'euros.

Après avoir bénéficié de plus de 1,5 Milliard d'euros d'investissement de la part des deux groupes, le portail Vizzavi ne semble pas avoir tenu ses promesses puisqu'il ne revendique que 6 à 7 millions d'abonnés, gratuits pour la plupart, contre un objectif initial de 80 millions et ne génère que très peu de revenus (téléchargements de sonneries et logos essentiellement).

Selon le WSJ, la marque "Vizzavi" pourrait disparaitre au profit de celle de Vodafone dans les différents pays d'Europe où elle est présente. L'activité de fournisseur d'accès de Vizzavi avait déjà été arrêtée au Royaume-Uni pour officialiser son repositionnement en tant que portail mobile.

Décidé à réaliser plusieurs cessions, le groupe Vivendi-Universal pourrait donc s'appuyer sur ces 150 millions d'euros pour réduire très légèrement ses problèmes de trésorerie. Mais la grande inconnue reste incontestablement l'avenir de Cegetel et SFR, valorisés de 6 à 7 milliards d'euros et pour lesquels Vodafone ne cache pas son intérêt.

En attendant, le cours de l'action Vivendi rebondit de plus de 22% à 11,39 €, permettant au groupe de Jean-René FOURTOU de repasser au dessus du cap symbolique de 10 euros, dans un contexte plutôt favorable avec une hausse de 3,52% du CAC40.
Modifié le 18/09/2018 à 14h11
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top