QXL rachète Aucland.fr mais conserve la marque en France

16 juillet 2002 à 00h00
0
Adjugé, vendu ! Challenger européen d'eBay, le leader mondial des enchères en ligne, le groupe britannique QXL-Ricardo annonce le rachat d'Aucland.fr pour un montant non communiqué et y intégre la base utilisateurs de QXL.fr.
La base cumulée des deux sites représente environ 600.000 membres (75% originaires d'Aucland, en forte progression depuis l'apparition de frais de publication chez eBay.fr) et au moins 300.000 annonces en cours. N'ayant pas encore migré vers un modèle payant, le site QXL.fr devrait disparaitre et sa base utilisateurs sera invitée à migrer sur la plate-forme d'Aucland et c'est Sylvie FLEURY, Directrice Générale de Aucland.fr, qui devrait prendre la tête de l'entité française. Les 15 salariés d'Aucland seront rejoints par les 8 de QXL et aucun plan social ne semble prévu.

Mark Zaleski, Chief Executive Officer de QXL ricardo, a déclaré : "C'est une acquisition significative pour QXL qui permettra de développer son activité en France, troisième marché de l'e-commerce en Europe. Aucland bénéficie d'une marque à forte notoriété, d'une plate-forme d'enchères de première qualité et son équipe confirmée offre un excellent service à ses utilisateurs. Je suis très confiant pour l'avenir de cette association et Sylvie Fleury saura, à n'en pas douter, exploiter les synergies des deux équipes pour transformer l'essai de cette opportunité de croissance. »

Sylvie Fleury, Directrice Générale de Aucland.fr, a également ajouté : "Entrer dans le groupe QXL est un challenge très stimulant ! Cette fusion permettra à Aucland de réaliser ces économies d'échelle et lui donne une portée Européenne qui nous permettra de poursuivre notre développement et de fournir à nos utilisateurs la meilleure des prestations. Je suis impatiente de travailler avec Mark et son équipe ! ».

Crée par Fabrice GRINDA, Aucland (Auction Land) avait été l'un des symboles de la nouvelle économie française. Après une spectaculaire levée de fonds de 100 millions de francs auprès de Bernard ARNAULT et son rattachement au groupe Europ@web, la société avait subi une sévère restructuration. Sa revente, pour un montant non communiqué, à QXL-Ricardo constitue donc uen sortie "honorable" sur le plan industriel, mais il est peu probable que ses actionnaires aient atteint leurs objectifs financiers...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet