Japan Telecom poursuit ses activités de téléphonie fixe

Par
Le 24 mai 2002
 0

L’opérateur nippon Japan Telecom affirme ne pas vouloir se séparer de ses activités fixes, contrairement à une information parue dans Nihon Keizai Shimbun.

Dans son édition de mercredi le quotidien financier japonais Nihon Keizai Shimbun annonçait que le géant britannique des télécommunications, Vodafone, avait l'intention de céder les opérations de téléphonie fixe de sa filiale Japan Telecom.

D'après le journal, Vodafone avait entamé des discussions à cet effet avec la Tokyo Electric Power Company (TEPCO). La compagnie électrique japonaise, qui détient une participation minoritaire dans Japan Telecom, a démenti. Le porte-parole de Vodafone, de son côté, a qualifié cette information de "spéculative."

Quant à Japan Telecom, troisième opérateur télécoms nippon détenu à 66,7% par Vodafone, la compagnie a également réfuté l'information, en rappelant dans un communiqué que ses services de téléphonie fixe ne sont pas à vendre.

Quoiqu'il en soit cette "rumeur" a fait progresser le titre de Japan Telecom de 8,17% à 437 000 yens à la bourse de Tokyo, jeudi.

L'an dernier, Vodafone prenait le contrôle de Japan Telecom et de J-Phone, numéro trois de la téléphonie mobile au Japon. J-Phone est détenue à 45% par Japan Telecom, le reste est aux mains de Vodafone et d'autres actionnaires.

Les analystes estiment que Vodafone, premier opérateur mondial de téléphonie mobile, pourrait concentrer ses efforts sur J-Phone, société rentable, afin de concurrencer le numéro un japonais des opérateurs mobiles : NTT DoCoMo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top