Benoit THIEULIN, rédacteur en chef du site du Premier ministre

Jérôme Bouteiller
10 décembre 2001 à 00h00
0
Rédacteur en chef du site premier-ministre.gouv.fr, Benoit THIEULIN présente son activité et analyse la présence gouvernementale sur le web

JB - Benoit THIEULIN, bonjour. Vous êtes webmaster du site du Premier ministre. En quelques mots, pourriez vous présenter votre parcours ?

BT - Bonjour. J'ai un parcours un peu atypique. J'ai commencé ma carrière à l'ambassade de France en Indonésie. J'étais chargé des dossiers multimédia -dont le site web- au Poste d'Expansion Economique. Ensuite, j'ai été conseiller pour les NTIC auprès d'un ministre indonésien dans le cadre d'un accord entre nos deux gouvernements. Enfin, pour atterrir au SIG où je travaille actuellement, j'ai tout simplement répondu à une annonce et j'ai été retenu pour m'occuper du site du Premier ministre.

JB - Vous êtes rédacteur en chef du site www.premier-ministre.gouv.fr. Quelle est la finalité de ce site ?

BT - Le site du Premier Ministre a une triple finalité :
- Une vocation institutionnelle de présentation du rôle du Premier ministre et du Gouvernement
- Un site d'information sur l'actualité du Premier ministre et du Gouvernement
- Un portail sur l'information gouvernementale qui renvoie, de manière contextuelle vers l'ensemble de autres sites ministériels et interministériels.

JB - Quelle est l'audience du site ?

BT - Le site compte actuellement 125.000 visites mensuelles pour environ 600.000 pages. Depuis mai 2001, l'audience est mesurée par une technologie marqueur qui permet un décompte exhaustif et fiable. En outre, nous avons fait le choix de marquer toutes nos pages en bas ; les pages ainsi comptabilisées correspondent à des téléchargements complets.

A titre d'info nous avons réalisé sur un période de 24 H un test de double marquage de la page d'accueil (un marqueur en haut et un autre en bas de page) ; le résultat a été un écart de plus de 30% entre le nombre de hits de ces deux marqueurs. Conclusion : l'audience réelle est probablement sous-estimée.

Le nombre de pages vues par visiteur est relativement faible car nous avons une arborescence très plane garantissant un accès rapide à l'information. Le temps moyen de connexion est de près de 10 minutes.

Notre audience est en constante progression, particulièrement depuis Septembre. Il y a une forte corrélation entre notre audience et l'actualité.

JB - Quelle est la technologie utilisée pour ce site ? Travaillez vous avec des logiciels libres ?

BT - Lors de sa rénovation en 2000, le site a été réalisé en ColdFusion. Désormais, tous les projets multimédia du gouvernement se font en logiciel libre et nous envisageons d'avoir recours à une technologie comme Zope pour la prochaine version du site du Premier ministre.

JB - Combien de personnes travaillent sur ce site ?

BT - Près de 11 personnes travaillent au sein du département multimédia du SIG (service d'information du gouvernement). Mais cette équipe ne s'occupe pas uniquement du site du Premier ministre puisqu'elle travaille également sur des intranets publics ou d'autres projets interministériels.

Nous disposons d'un outil de publication dynamique très convivial qui nous permet de séparer clairement l'activité éditoriale, qui compte environ 4 personnes, et l'activité technique, qui en occupe 3 supplémentaires.

JB - Le site du Premier Ministre est actuellement très riche en contenus : actu, biographies, agenda, photos. Quelles seront les prochaines nouveautés ?

BT - L'un de nos principaux axes de travail consiste à traduire le site en de nouvelles langues. Suite à une circulaire de 1999, recommandant la traduction des sites publics en au moins 2 langues supplémentaires, nous avons entrepris une traduction complète du site en Anglais et Espagnol et nous travaillons également à la traduction en allemand, arabe, italien, chinois et russe de la partie la plus institutionnelle du site. Cet effort est une première dans le paysage de l'internet public français.

Ces différentes versions du site vont dans le sens d'une optimisation de l'accessibilité du site à tous les publics : internautes étrangers mais également la mise à disposition d'une version texte exhaustive du site ; une compatibilité exemplaire du site avec les logiciels pour aveugles et mal-voyants. Nous avons même eu des contacts avec des associations de sourds qui pourraient aboutir prochainement à l'utilisation, à titre expérimental de la langue des signes sur le Net...

JB - Depuis quelques années, l'administration s'est convertie massivement au web et compte désormais de très nombreux portails. Pourquoi ne les fédérez vous pas ?

BT - Chaque portail public a un rôle de fédérateur de la nébuleuse dans laquelle il se trouve. Minefi traite des finances, Education.fr de l'Education, ServicePublic.fr représente l'Administration et fédère 4200 sites publics tandis que Internet.gouv.fr est le site consacré au PAGSI. De la même manière, le site du Premier ministre remplit un rôle spécifique en traitant en continu de l'ensemble de l'information gouvernementale (plus de 60 articles par mois). Nous travaillons donc tous ensemble en gardant nos spécificités.

JB - Existe t'il une concurrence entre le site de Matignon et celui de l'Elysée ?

BT - je ne sais pas si il existe une concurrence. Le site de l'Elysée est plus institutionnel et se limite à une présentation de la fonction. Nous ne travaillons pas ensemble

JB - A quelques mois des élections présidentielles, parvenez vous à séparer l'activité du Premier ministre et celle du candidat ?

BT - Pour vous répondre, le site est au service d'une fonction, non d'une personne, et encore moins d'un éventuel candidat. Nous continuerons donc à relayer strictement l'information gouvernementale et rien que l'information gouvernementale, et ce, même si celle-ci était amenée à décliner à partir du mois de Mars en raison de la campagne électorale.

JB - Quel regard portez vous sur la Démocratie électronique ?

BT - A la fois transparent et pédagogique, le site du Premier Ministre contribue à renforcer la démocratie électronique. Transparent car il permet de consulter l'intégralité des discours, textes et autres communiqués du Premier Ministre, Pédagogique car nos articles et dossiers proposent des synthèses sur l'actualité du gouvernement qui l'expliquent et l'explicitent. De plus, les quelques 400 liens mensuels qui viennent agrémenter ces contenus, renvoient sur des compléments d'information -sites des ministères, legifrance, etc.- qui offrent à l'internaute un panorama intéressant pour approfondir une question. Tout cela contribue au débat public.

JB - Comptez vous proposer des forums ?

BT - Nous l'avons déjà fait, et d'abord de manière permanente et généraliste. L'expérience n'a pas été concluante. Ce forum était pris d'assaut par des groupes minoritaires, actifs et agressifs, et je doute que, du coup, il ait réellement contribué au débat public et à la démocratie -même participative-. En revanche, l'expérience de forums plus provisoires, plus thématiques et fortement modérés a été bien plus intéressante. Je pense à ceux lancés à l'occasion des débats sur la signature électronique ou suite à la remise du rapport Carcenac. C'est dans cette voie que nous comptons nous engager plus profondément.

Nous devrions donc proposer de nouveaux outils de dialogue avec les internautes, plus thématiques, afin de discuter de sujets précis au gré de l'actualité. Il peut être intéressant par exemple à l'occasion du passage d'une Loi en Conseil des ministres, et avant sa discussion au parlement d'organiser ponctuellement des forums modérés sur le portail de l'information gouvernementale. Les décisions du CIRE de novembre dernier vont d'ailleurs dans ce sens et fixent ces objectifs à atteindre d'ici 2002.

JB - Monsieur THIEULIN, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Pour les Soldes, Bitdefender propose la solution Total Security à un prix jamais vu !
Du gameplay pour Nioh 2 sur PS5 (et en 4K 60 fps évidemment) !
Cyberpunk 2077 : enfin le premier gros patch (1.1) disponible pour PC, consoles et Google Stadia !
Soldes : une clé USB SanDisk Ultra Fit 512 Go à prix cassé !
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech du lundi
Cybersécurité : un « tir à blanc » pour tester le niveau de sécurité des entreprises
Jouer sur Linux, c'est possible (2ème partie) : à la découverte de Lutris et GameHub
Insolite : un site permet de faire dire ce que vous souhaitez à GlaDOS (et à d'autres personnages de jeux vidéo)
Test de la manette sans fil Xbox Series : un gamepad encore en progrès
Lunokhod, les premiers vrais rovers
Haut de page