ValueClick lance sa technologie d’ad-serving « MOJO » en Europe

pulmo
28 novembre 2001 à 00h00
0
ValueClick, fournisseur mondial de solutions de marketing en ligne, lance son outil de gestion publicitaire sur le marché européen

La filiale européenne de ValueClick, principal fournisseur mondial de solutions de marketing en ligne créé en 1997 aux Etats-Unis et coté au , lance son ad-server, baptisé Mojo, auprès des centrales d'achat et des agences publicitaires en Europe.

La société indique que ce lancement est le fruit de la fusion entre ValueClick et Mediaplex finalisée le 19 octobre dernier. Le nouvel ensemble peut ainsi offrir une gamme complète de solutions englobant l'expertise en vente d'espaces publicitaires on-line, l'ad-serving, l'eCRM et la gestion de l¹information dans les agences.

Les premiers utilisateurs de cette technologie sont britanniques : il s'agit de eBAY Europe, le premier site Internet de vente aux enchères et de CDP-TRAVISSULLY, une agence de publicité du groupe DENTSU dont est l'un des principaux clients. « ValueClick France est actuellement en pourparlers avec plusieurs agences et devrait prochainement annoncer la signature de contrats pour MOJO », indique Cyril Vidal, Directeur général de la filiale française.

Pour Carl White, Directeur général de ValueClick Europe, « la capacité de reporting et le niveau de service offerts par MOJO représentent un avantage concurrentiel majeur alors que le marché de l'ad-serving en Europe a cruellement manqué de concurrence au cours des derniers mois ».
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top