NTT DoCoMo rappelle 1 500 combinés 3G

Par
Le 26 novembre 2001
 0

Une défaillance logicielle oblige NTT DoCoMo à rappeler 1 500 combinés de troisième génération : le FOMA N2002 de NEC.

Une défaillance logicielle oblige NTT DoCoMo à rappeler 1 500 combinés de troisième génération : le FOMA N2002 de NEC.

Le premier opérateur de téléphonie mobile japonais, NTT DoCoMo a été dans l'obligation de rappeler 1 500 téléphones portables de troisième génération en raison d'un problème logiciel pouvant conduire à la perte de données.

DoCoMo a également pris la décision de suspendre la vente de l'appareil concerné, le FOMA N2002 fabriqué par NEC, du lundi 26 novembre au samedi 1er décembre.

A cette date, les anciens propriétaires du N2002 défectueux pourront remplacer leur combiné.

Le FOMA (Freedom of Mobile Multimedia Access) N2002 permet notamment à l'utilisateur de visionner des clips vidéo en flux continu (streaming) via le réseau 3G de DoCoMo.

L'appareil a été mis sur le marché japonais la semaine dernière au moment où était lancé le service de téléchargement vidéo de DoCoMo, "i-Motion".

Le N2002 est le seul à accepter "i-Motion", un service jusqu'à six fois plus rapide que ceux de la concurrence japonaise à ce jour. KDDI, challenger de DoCoMo, a annoncé son intention de commercialiser une offre concurrente le mois prochain...

DoCoMo précise dans un communiqué qu'un "bug" logiciel fait perdre au N2002 des e-mails et des données téléchargées dès lors que le mobinaute tente d'accéder à certains sites web.

L'opérateur a également signalé que les fonctions de communication vocale, d'agenda, de choix de différentes sonneries et de fonds d'écran, n'étaient pas affectées.

Le N2002 est une version élaborée du modèle standard commercialisé par l'opérateur nippon depuis le lancement de ses services de téléphonie mobile de troisième génération, le 1er octobre dernier.

Le FOMA N2002 diffère du P2101V qui intègre une mini-caméra pour la vidéo conférence.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top