Enition lève $15 millions et change de PDG

Jérôme Bouteiller
11 septembre 2001 à 00h00
0
La start-up française Enition, spécialisée dans la monétisation des flux IP, annonce une levée de fonds de 15 millions de dollars et change de PDG.

Le modèle du Minitel pourrait revenir en force sur internet. La start-up française Enition, fondée par Jean-Luc LELEU, spécialisée dans la monétisation des flux IP, annonce une levée de fonds de 15 millions de dollars auprès de nouveaux investisseurs et change de PDG avec l'arrivée de Normand TREMBLAY.

Aux côtés de Galileo Partners, Reuters GreenHouse Found et , investisseurs historiques depuis la création de la société en juillet 1999, Nokia Venture Capital et SoftBank European Venture ont décidé de participer au troisième tour de financement de 15 millions de la jeune pousse française.

" Cette nouvelle injection de capitaux va donner un formidable coup d'accélérateur au développement d'ENITION particulièrement pour notre expansion en Europe, en Amérique du Nord et en Asie " commente Normand Tremblay nouveau Président d'ENITION. " Au-delà de l'aspect purement financier, l'apport qualitatif d'investisseurs aussi prestigieux que SOFTBANK et Nokia Venture Partners et le concours renouvelé de Cisco, Reuters et Galileo renforce Enition dans sa volonté de faire de NetToll™ un des standards majeurs de l'Internet . Leur expertise du marché est un atout considérable pour ENITION et leur implication dans le projet confirme et consolide la pertinence de notre vision. "

Représentant de Galileo, Bernard MAITRE souligne le caractère exceptionnel de cette levée de fonds pour une société encore en phase de développement, preuve du potentiel de la technologie NetToll et de la qualité de l'équipe dirigeante selon lui. Autre constat de la part de ce pape de l'investissement : Enition pourrait redonner un sens à l'investissement dans les sociétés de contenu.

Interrogé par NetEconomie.com sur les perspectives de rentabilité d'Enition, Normand TREMBLEY vise quelques millions de dollars pour l'année 2002 mais préfère privilégier la constitution d'un solide portefeuille client avant d'envisager la Bourse.

Aucun client n'a encore été dévoilé pour la technologie NetToll mais l'implication de constructeurs d'infrastructures comme Nokia et Cisco, ainsi que la constitution d'un réseau commercial d'intégrateurs (SSII), devrait permettre un déploiement rapide de cette technologie.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top