Roy LINDEMANN : MTV France ouvre son site web en France

Jérôme Bouteiller
30 juillet 2001 à 00h00
0
Directeur de MTV.fr, le site français de la célèbre chaîine de télévision musicale, Roy LINDERMANN partage son analyse du marché

JB - Monsieur Roy LINDEMANN, bonjour. En quelques mots, pourriez vous présenter votre parcours ?

RL - Après avoir obtenu mon diplôme MBA à l'Insead en 1994, je suis entré chez MTV en 1995 en tant que responsable de la distribution. Je suis depuis juin 1999 à la tête de MTV France.

JB - MTV est encore peu connu des français. Pouvez vous présenter votre groupe (éléments commerciaux et financiers)

RL - MTV est la première chaîne musicale dans le monde avec plus de 350 millions de foyers recevant la chaîne. En Europe, nous venons de dépasser la barre des 100 millions de foyers et en France nous sommes leader car MTV est la seule chaîne musicale à être distribuée sur CanalSatellite, TPS et les réseaux câblés. En juin 2000, nous avons lancé une version française de MTV avec notamment du sous-titrage et une programmation musicale spécifique au marché français.

JB - Vous venez de lancer MTV.fr. Quelles sont les spécificités de ce nouveau portail musical ?

RL - Le site mtv.fr se positionne comme un prolongement et un complément de la chaîne MTV. MTV.fr met en avant tous les univers musicaux de la chaîne ainsi que l'information sur la musique, le streaming et la dimension communautaire qui permet d'accéder avec un seul login mot de passe aux 17 sites web de MTV dans le monde. MTV.fr permet d'avoir une vue encyclopédique sur la musique avec notamment des rubriques concernant l'actualité musicale, plus de 60.000 fiches sur les artistes ainsi que des informations sur tout l'univers de la chaîne MTV.

Mais mtv.fr est égalemement un site tourné résolument vers le streaming avec un service radio qui propose une sélection des titres parmi lesquels les meilleurs titres "live" enregistrés en exclusivité pour MTV ainsi qu'une rubrique Free Music qui donne accès à toutes les archives audio et vidéo de MTV.

En exlusivité pour MTVi, la web agency Icon Medialab a développé un système de navigation unique qui permet aux internautes de naviguer entre des blocs rotatifs, véritables "carrousel de fenêtres" adaptés aux contenus du site. Enfin, mtv.fr propose, en partenariat avec Mobiquid, un service A la télé qui permet à l'internaute de retrouver en temps réel sur la page d'accueil le titre diffusé au même moment sur MTV ainsi que la possibilité d'écouter un extrait du titre et d'acheter le CD.

JB - Vous arrivez alors même que MZZ.com, le portail musical d'Europe@web, ferme ses portes. Ne craignez vous pas que le marché français soit déjà saturé ?

RL - Nous pensons que mtv.fr suit le prolongement logique du lancement de MTV France en juin 2000. Grâce à notre combinaison unique de contenu international et local, nous pensons appporter une véritable source d'exclusivités pour les internautes francophones.

JB - Quelles sont vos ambitions en matière d'audience et de revenus ?

RL - Nous visons un trafic moyen de 1,5 millions de pages vues par mois en année 1 avec des revenus provenant de la pub et notamment du sponsorship. Nous allons également développer la vente de contenu.

JB - Qu'avez vous appris sur le comportement des internautes américains en matière de musique en ligne ?

RL - Les leçons provenants des Etats-Unis sont qu'il faut proposer une suite régulière d'événements exclusifs et prestigieux permettant aux internautes de participer à des concours hors normes. Ils aiment également les opérations passerelles entre le site et la chaîne ainsi qu'une grande rapidité dans l'accès au contenu.

JB - Vous êtes partenaire de RioPort pour la distribution numérique de fichiers. Allez vous rejoindre PressPlay ou MusicNet et proposer un système d'abonnement à vos internautes ?

RL - RioPort a développé des relations commerciales avec tous les majors et nous sommes donc dans une position idéale pour proposer des services de téléchargement les plus larges possibles auprès de nos internautes.

JB - L'univers de la musique est désormais entre les mains de véritables cartels. En tant que distributeur, ne craignez vous pas que ces derniers imposent un rencherissement de votre matière première ?

RL - Nous pensons que la distribution de la musique passe par des canaux ayant des marques reconnues et une portée conséquente. Les sites web mtv combinés à nos chaînes permettent de décupler les possibilités de promotion et de distribution du contenu musical.

JB - Que pensez vous des portails comme Vitaminic.com qui, outre la distribution d'artistes reconnus, cherchent à devenir de véritables
maisons de disque alternatives en produisant de nouveaux talents ?

RL - MTV n'a pas vocation à remplacer les labels dans leur rôle de découvreur de talents mais de travailler conjointement avec eux pour promouvoir de nouveaux artistes.

JB - Avec l'UMTS, les opérateurs mobiles souhaitent transformer les téléphones en véritables baladeurs. Quelle est votre stratégie dans le wireless ?

RL - Le wireless est un nouveau canal de distribution. A nous de proposer du contenu MTV approprié à ce mode de distribution et à ne pas essayer de répliquer bêtement ce qui marche sur la télé ou sur le web.

JB - Monsieur LINDEMANN, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
scroll top