In-Fusio et Orange proposent 10 jeux pour téléphones mobiles

Par
Le 03 juillet 2001
 0

L'éditeur bordelais In-Fusio annonce la commercialisation de 10 jeux pour les téléphones mobiles de l'opérateur cellulaire Orange

L'éditeur bordelais In-Fusio annonce la commercialisation de 10 jeux pour les téléphones mobiles de l'opérateur cellulaire Orange

Le jeu vidéo dématérialise sa chaîne de distribution ! L'éditeur bordelais In-Fusio, fondé par Gilles RAYMOND, annonce la commercialisation de 10 nouveaux jeux pour les téléphones mobiles de l'opérateur cellulaire Orange (ex- 1 Mobile).

Pionnier des jeux mobiles sous HDML (le futur WAP) pour SFR dès 1998, in-Fusio a renoncé aux jeux en ligne pour se concentrer sur la création d'une plate-forme dénommée ExEn (Execution Engine), permettant de télécharger pour quelques francs (par SMS) de petits jeux sur son téléphone pour le transformer en véritable console.

Gérant aussi bien le son que la couleur ou la 3D, ExEn est une machine virtuelle ultra légère et exploitant au mieux les faibles capacités des téléphones mobiles. ExEn équipe déjà certains constructeurs comme 140 et serait, selon in-Fusio, compatible avec tous les terminaux existants et tous les réseaux cellulaires

Selon Giles Corbett, Directeur Général d'In-Fusio, c'est un argument clé en faveur d'ExEn : « Les jeux ExEn attirent les opérateurs car ils leur offrent une perspective de revenus à court terme, en ligne avec la philosophie du marché, échaudé par la déconvenue du WAP. Après le lancement de nos premiers jeux en avril 2000, nous avions observé chez les possesseurs de portables un taux de pénétration de 64% ! Aucune autre application à ce jour n'a atteint de tels résultats. »

Outre les constructeurs et les opérateurs, in-Fusio a déjà séduit Cryo et Kalisto, deux éditeurs français de Jeux Vidéo ainsi que Universal Studios dont le jeu Jurassic Park sera proposé dans le bouquet de jeux mobiles d'Orange.

A quelques mois du lancement des MMS, le push mobile n'en finit donc pas d'élargir son offre de contenus : logos, sonneries, jeux et demain vidéo et musique. Reste à savoir si les mobinautes accepteront de payer !
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top