404 Found s'implante en Italie

Jérôme Bouteiller
14 décembre 2000 à 00h00
0
Revendiquant le statut de spécialiste européen de l'e-marketing, la société 404 found annonce l'ouverture d'un bureau commercial en Italie.

Revendiquant le statut de spécialiste européen de l'e-marketing, la société 404 found annonce l'ouverture d'un bureau commercial en Italie. La société souhaite en particulier diffusuer ses logiciels Affilient et Loyaltis d'affiliation et de fidélisation. " Avec l'ouverture de cette filiale, nous poursuivons notre développement à l'international initialisé depuis janvier 1999 " déclare François Dejeager, Directeur du Développement International. "Le marché italien de l'Internet est aujourd'hui très dynamique, mais connaît encore certains retards essentiellement conjoncturels dans le domaine de l'e-commerce, " ajoute Bruno Smadja, Directeur de la filialeitalienne. " Un contrat avec ePlaza.it aurait déjà été signé... Intéressante pour les marchands, l'affiliation n'en reste pas moins une technique marketing consistant à faire supporter sur les médias le coût de recrutement. Reste à savoir si ces derniers joueront le jeu encore longtemps et si ce métier n'est pas tout simplement condamné à fusionner avec celui des régies publicitaires.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top